Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario recrute son tout premier scientifique en chef

Communiqué archivé

L'Ontario recrute son tout premier scientifique en chef

La province soutient la science et l’innovation

La province est à la recherche de son premier scientifique en chef afin de faire progresser la science et la prise de décision fondée sur des données probantes en Ontario.

Le scientifique en chef fournira ses conseils à propos de la vision à long terme et du programme de recherche stratégique de l'Ontario en plus de mettre à profit son expertise scientifique relativement à plusieurs questions touchant l'ensemble de la province, comme le vieillissement de la population, les technologies transformatrices et le changement climatique. Il s'assurera également de veiller à ce que la province demeure une destination de choix pour les plus brillants chercheurs du monde entier en plus de contribuer au développement de la réputation de l'Ontario en tant que territoire qui estime que l'investissement dans le savoir et la science est la clé du succès et de la prospérité économique.

En mars 2017, l'Ontario a organisé des consultations publiques afin de déterminer les compétences et l'expérience recherchées chez son scientifique en chef et la façon dont ce poste pourrait permettre de faire avancer la science dans la province.

Les commentaires reçus d'intervenants de partout dans la province ont permis de déterminer que le scientifique en chef, en plus de détenir une solide expertise en sciences, devrait être :

  • un innovateur capable de rallier les gens derrière de nouvelles idées;
  • un communicateur capable de vulgariser les concepts scientifiques complexes;
  • un leader d'opinion capable de gagner la confiance de la communauté scientifique et des décideurs;
  • un penseur stratégique capable de comprendre l'élaboration des politiques et qui fera en sorte que les décideurs possèdent les preuves et analyses scientifiques de la plus haute qualité possible;
  • un influenceur capable de fournir des conseils de nature scientifique aux décideurs;
  • un adepte du réseautage capable de bâtir des relations avec la communauté scientifique et au sein du gouvernement.

L'identité du premier scientifique en chef de la province sera connue cet automne.

Le soutien de la recherche et de l'innovation fait partie de notre plan pour créer des emplois, stimuler notre économie et améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • Four Corners Group, firme spécialisée dans le recrutement de cadres, organisera le processus d’embauche en fonction des commentaires reçus lors des consultations publiques.
  • Chaque année, l’Ontario forme plus de 40 000 diplômés en sciences, génie, mathématiques et dans les technologies connexes.
  • Les capacités de l’Ontario dans le domaine de la recherche sont bien connues à l’échelle nationale comme dans le reste du monde. Le Canada se classe parmi les dix premiers pays au monde sur le plan du nombre total de publications de recherche et l’Ontario est au premier rang de ses provinces avec 226 470 publications (soit 45,6 pour cent des publications du pays) de 2009 à 2014.
  • Depuis 2013, l’Ontario a consacré plus de 436 millions de dollars à 691 projets de recherche par l’intermédiaire du Fonds pour la recherche en Ontario.
  • L’Ontario est le plus important territoire canadien en ce qui a trait aux sciences de la vie; on y retrouve plus de 50 pour cent de l’ensemble de l’activité économique canadienne reliée aux sciences de la vie.
  • Le secteur des sciences de la vie emploie environ 60 000 personnes en Ontario.
  • Le recrutement d’un scientifique en chef fait partie de l’Initiative pour la croissance des entreprises de l’Ontario, qui accordera 650 millions de dollars sur cinq ans et qui contribue à faire croître l’économie et à créer des emplois en faisant la promotion d’une économie fondée sur l’innovation, en aidant les petites entreprises à prospérer et en modernisant la réglementation qui régit les entreprises.

Ressources additionnelles

Citations

« Partout en province, les gens nous ont dit ce qu’ils attendaient de notre tout premier scientifique en chef. Notre processus de recrutement stratégique nous permettra de trouver la personne la plus qualifiée pour occuper le poste afin de faire avancer la science et la recherche et ainsi améliorer les perspectives et la prospérité de l’Ontario. »

Reza Moridi

ministre de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences

Renseignements

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi