Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Piloter la prospérité : L'avenir du secteur de l'automobile de l'Ontario

Document d'information

Piloter la prospérité : L'avenir du secteur de l'automobile de l'Ontario

Renseignements financiers

Dans le cadre de la première étape de son plan Piloter la prospérité, le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à immobiliser plus de 40 millions de dollars pour renforcer la compétitivité du secteur de l'automobile ontarien et y stimuler l'innovation.

Des mesures que le gouvernement a prises, dont l'abolition de la taxe sur le carbone représentée par le programme de plafonnement et d'échange et l'abrogation des dispositions contraignantes du projet de loi 148, se traduisent par une réduction importante des coûts pour le secteur de l'automobile. Des économies supplémentaires seront réalisées grâce aux travaux qui se poursuivent pour réduire de 25 p. 100 d'ici 2020 les tarifs d'électricité et les formalités administratives.

Le plan Piloter la prospérité respecte l'argent des contribuables tout en signalant que le gouvernement tient hardiment à collaborer avec l'industrie, le milieu de la recherche, le secteur de l'éducation et les trois ordres de gouvernement pour renforcer la compétitivité du secteur de l'automobile.

Voir le texte intégral du plan Piloter la prospérité : L'avenir du secteur de l'automobile de l'Ontario.

Voici comment seront répartis les fonds qui seront engagés au cours des trois prochaines années dans le cadre de la première étape du plan :

Mesures

Fonds

Programme de modernisation pour le secteur automobile de l'Ontario (PMSA-O)

10 millions de dollars

Nouveau volet « développement de technologies pour conditions hivernales » du Réseau d'innovation pour les véhicules autonomes (RIVA)

3 millions de dollars

Volet « développement de talents » du Réseau d'innovation pour les véhicules autonomes (RIVA)

2 millions de dollars

Microprogramme pilote pour l'attestation d'études

3 millions de dollars

Création de stages et d'autres occasions d'apprentissage

19 millions de dollars

Portail de formation et d'apprentissage en ligne

3,2 millions de dollars

40,2 millions de dollars

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi