Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario collabore avec les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral pour renforcer le commerce intérieur

Communiqué

L'Ontario collabore avec les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral pour renforcer le commerce intérieur

Le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce travaille à réduire les obstacles pour les entreprises au moyen de l'Accord de libre-échange canadien

HALIFAX - Lors de la réunion du Comité du commerce intérieur de 2019, à Halifax, le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, M. Todd Smith, a souligné que le gouvernement de l'Ontario a été investi du mandat de rendre l'Ontario ouvert aux affaires et aux emplois. À cette réunion, des progrès ont été réalisés relativement à un certain nombre d'importantes initiatives amorcées dans le cadre de l'Accord de libre-échange canadien (ALEC) pour améliorer le commerce intérieur. M. Smith a encouragé les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral à se joindre au plan ambitieux que met en œuvre l'Ontario pour éliminer les obstacles inutiles aux affaires et accroître les échanges commerciaux partout au pays.

« L'Ontario est la locomotive économique du pays, a déclaré M. Smith en précisant que les biens et services que la province exporte ailleurs au Canada représentent 145 milliards de dollars. Nous avons obtenu le mandat de stimuler la compétitivité de l'Ontario, et nous utiliserons tous les outils à notre disposition pour que nos entreprises aient accès aux marchés et aux consommateurs, a-t-il ajouté. Notre gouvernement est coude à coude avec nos entreprises et nos travailleurs et travailleuses, et il veillera à ce qu'ils aient toutes les chances de rivaliser avec leur concurrence et de réussir à l'intérieur de nos frontières et au-delà. »

Au cours de la réunion, M. Smith a encouragé ses homologues à se joindre à l'engagement que l'Ontario a pris de réduire le nombre de règlements et de fardeaux inutiles imposés aux entreprises. Cela comprend leur participation aux efforts déployés pour réduire ou éliminer les politiques protégées par l'ALEC qui déséquilibrent les échanges commerciaux.

Le gouvernement de l'Ontario fait déjà preuve de leadership pour améliorer et renforcer le commerce intérieur :

  • Il prend activement des mesures pour modifier ses exceptions en matière d'énergie que prévoit l'ALEC, afin d'appuyer la construction de pipelines dans la province et de veiller à ce que la population de l'Ontario ait accès à de l'énergie en grande quantité et à un prix abordable.
  • Il dirige la négociation de nouvelles règles dans l'ALEC pour le secteur des services financiers, pour que les entreprises de services financiers de l'Ontario ne soient pas confrontées à des obstacles inutiles lorsqu'elles exercent leurs activités au Canada.

En plus d'aiguillonner les progrès faits dans le cadre de l'ALEC, le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à travailler en collaboration avec ses partenaires provinciaux pour faire avancer les dossiers qui comptent le plus, notamment en réduisant les formalités administratives inutiles et en augmentant significativement les échanges commerciaux entre les provinces.

Faits en bref

  • Les emplois de l'Ontario sont ceux qui dépendent le plus des exportations au Canada. En Ontario, l’emploi d’un travailleur sur cinq (1,3 million de personnes) est relié aux exportations.
  • En 2017, les exportations de biens et de services ontariens dans les autres provinces et les territoires du Canada ont représenté environ 145 milliards de dollars.
  • L’Ontario et la Saskatchewan ont signé, le 29 octobre 2018, un protocole d'entente de libre-échange.
  • Le 29 novembre 2018, le premier ministre de l’Ontario, M. Doug Ford, et le premier ministre du Québec, M. François Legault, se sont engagés à renforcer les liens commerciaux entre l'Ontario et le Québec.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi