Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Rationalisation des processus : l'Ontario est à l'écoute des administrations locales

Communiqué

Rationalisation des processus : l'Ontario est à l'écoute des administrations locales

Les dirigeants municipaux échangent des idées pour améliorer les exigences provinciales

OTTAWA - Le gouvernement de l'Ontario a rencontré, la semaine dernière, les dirigeants municipaux réunis à Ottawa pour le congrès annuel de l'Association des municipalités de l'Ontario. Lors du congrès, le ministre associé délégué aux Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives, M. Prabmeet Sarkaria, a invité des maires et d'autres dirigeants municipaux des quatre coins de l'Ontario à participer à une table ronde pour entendre leurs idées sur les façons de simplifier les échanges avec la province.

Les dirigeants municipaux ont aussi abordé les obstacles réglementaires aux services municipaux et aux investissements des petites entreprises dans leur collectivité. Outre les maires de Mississauga, de London, de Kitchener, de Windsor et de Welland, ont participé à la table ronde du ministre Sarkaria les députés provinciaux Jim McDonell et Parm Gill, les adjoints parlementaires au ministre des Affaires municipales et du Logement, ainsi que d'autres représentants municipaux, dont des conseillers municipaux et des dirigeants des travaux publics et des services sociaux.

Lors de la table ronde, le ministre Sarkaria a dit que le gouvernement provincial accorde une haute priorité à la modernisation des règlements pour éliminer des redondances, rationaliser des processus et donner aux municipalités des moyens de mieux servir leur population. Les discussions engagées et réfléchies de la table ronde ont clairement montré que ce sont aussi des questions d'une importance fondamentale pour les administrations locales.

Les dirigeants municipaux ont dit être préoccupés par des processus désuets. Ils ont suggéré des moyens plus efficaces d'atteindre des objectifs que les municipalités et la province ont en commun et qui favoriseraient la croissance de leurs collectivités, les investissements locaux et la création de bons emplois.

« Les administrations municipales connaissent le mieux les besoins de nos collectivités et doivent régulièrement naviguer dans le dédale des processus que la province met en place, a dit aux dirigeants municipaux le ministre associé Sarkaria. J'ai reçu de précieuses perspectives sur les principaux problèmes ainsi que des suggestions sur la façon dont nous pouvons collaborer pour les résoudre. Je vais communiquer cela à nos ministères partenaires, pour voir comment nous pourrons résoudre les problèmes qui ont été soulevés. »

Dans le cadre du plan qu'il met en œuvre pour que la province travaille plus intelligemment pour les entreprises et travaille mieux pour la population, le gouvernement de l'Ontario a déjà pris des mesures pour rationaliser des processus et actualiser des règlements touchant les municipalités. Le printemps dernier, la province a éliminé la nécessité pour les municipalités d'entreprendre un processus d'évaluation environnementale pour des activités à faible risque telles que l'aménagement d'une voie cyclable ou l'aménagement paysager d'une rue.

Le gouvernement provincial est aussi en train de réduire de façon spectaculaire le nombre de rapports que les municipalités doivent remettre à des ministères provinciaux. Les municipalités doivent actuellement en remettre jusqu'à 400. Le gouvernement a relevé 94 rapports inutiles qu'il éliminera progressivement et relevé 27 autres rapports qu'il consolidera et simplifiera.

Renseignements pour les médias

  • Ian Allen

    Directeur des communications, Petites Entreprises et Réduction des formalités administratives

    Ian.Allen@ontario.ca

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi