Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le plan de l'Ontario « ouvert à l'emploi » donne de bons résultats

Communiqué

Le plan de l'Ontario « ouvert à l'emploi » donne de bons résultats

La création et la protection de bons emplois demeurent la priorité absolue

TORONTO - Le plan équilibré et prudent que met en œuvre le gouvernement pour que nous puissions renforcer ensemble l'Ontario donne de bons résultats. Il permet de créer plus d'emplois, de mettre plus d'argent dans les poches des gens, de rendre nos collectivités plus saines, de rendre nos rues sûres, d'écourter nos déplacements et de rendre notre gouvernement plus efficace.

Depuis juin 2018, l'Ontario a fait un gain de 256 200 emplois.

« Le gouvernement s'est doté d'un plan pour créer des conditions qui attirent des investissements et encouragent les entrepreneurs à faire croître leur entreprise et à créer des emplois bien rémunérés et de bonne qualité en Ontario, et nous en voyons les résultats, a déclaré le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, M. Vic Fedeli. Nous savons toutefois que nous pouvons faire plus pour qu'il soit plus rapide, plus facile et plus rentable de faire des affaires dans la province. »

Le gouvernement de l'Ontario a proposé récemment un ensemble de plus de 80 mesures visant à éliminer les règles inutiles ou désuètes et à simplifier les règlements qui doivent être actualisés. Si la Loi pour mieux servir la population et faciliter les affaires et les modifications réglementaires proposées sont adoptées, cela permettrait de simplifier et de moderniser les règlements dont nous avons besoin, tout en éliminant les exigences désuètes ou redondantes afin de rendre les processus réglementaires plus efficaces pour les entreprises et meilleurs pour les gens.

Le gouvernement propose également de réduire le taux d'imposition des petites entreprises de 8,7 p. 100 à compter du 1er janvier 2020. S'il est adopté, cet allégement fiscal pourrait atteindre 1 500 $ par année pour plus de 275 000 entreprises qui bénéficient du taux d'imposition des petites entreprises - ce qui comprend entre autres les entreprises familiales et les jeunes entreprises novatrices.

De plus, dans le cadre de son plan pour créer un milieu d'affaires plus concurrentiel, le gouvernement propose d'établir le Conseil consultatif du premier ministre pour la compétitivité. Avec l'appui du ministre Fedeli, le Conseil consulterait les chefs d'entreprise de l'Ontario, s'entretiendrait directement avec des travailleurs du secteur privé et tirerait parti des leçons qu'ont apprises des administrations homologues pour voir comment améliorer la compétitivité de l'Ontario.

« Nous devons aider les entreprises à rester concurrentielles pour qu'elles puissent faire croître l'économie et créer de bons emplois, a déclaré M. Fedeli. En appuyant nos créateurs d'emplois, nous posons les bases d'une économie qui pourra croître, ce qui sera bon pour les familles et les entreprises de l'Ontario. »

Faits en bref

  • Le gouvernement a pris un certain nombre de mesures importantes qui réduisent les frais des entreprises de l'Ontario, leur permettant ainsi de croître et de créer des emplois. Ces mesures créent aussi un milieu concurrentiel pour attirer de nouveaux investissements. On estime que les entreprises ontariennes pourraient économiser 5,4 milliards de dollars en 2020 grâce à ces mesures.
  • Le gouvernement a lancé le Programme pour le développement régional, un nouveau programme de développement régional pour l'Est et le Sud-Ouest de la province. Dans le cadre de ce programme, les entreprises peuvent obtenir une aide financière au moyen du Fonds de développement de l'Est de l'Ontario (FDEO) et du Fonds de développement du Sud-Ouest de l'Ontario (FDSOO). Elles peuvent aussi avoir accès guidé à une gamme de services et de soutiens complémentaires.
  • Au cours des prochains mois, le gouvernement mènera des consultations sur les moyens d'encourager les investissements dans les régions rurales et sous-capitalisées de la province, afin de rétablir la compétitivité de l'Ontario et de permettre au secteur privé de créer des emplois et de la croissance.
  • Le gouvernement a lancé une version remaniée du Programme d'appui à la francophonie ontarienne. Le programme vise à améliorer les services de première ligne offerts aux petites entreprises francophones, afin de mieux servir leurs clients et partenaires francophones. Le gouvernement a ajouté au programme un volet de développement économique et de création d'emplois. Il a invité les entrepreneurs francophones à présenter leurs demandes.
  • Le Plan d'action pour un Ontario ouvert aux affaires a pour objectif de réduire de 400 millions de dollars par année, d'ici 2020, les dépenses que doivent engager les entreprises pour observer les règlements, le but étant d'aider les entreprises à préserver et à créer de bons emplois.
  • Dans le plan Piloter la prospérité, le défi Place à l'emploi est vu comme une occasion de favoriser la création d'un milieu d'affaires concurrentiel et de remettre la province sur la liste restreinte des candidats à d'importants investissements dans les secteurs de l'automobile et de la fabrication de pointe. Il permettra de relever de grands terrains prêts à être aménagés et d'accélérer la mise en chantier de la construction d'usines grâce à un processus à guichet unique simplifié pour l'approbation des demandes d'aménagement de terrains.
  • Le ministre Fedeli dirigera, ce mois-ci, une délégation de gens d'affaires pour une mission commerciale en Inde. Dans le cadre de sa récente mission commerciale en Corée du Sud, le gouvernement a annoncé deux nouvelles ententes qui feront progresser les relations commerciales entre l'Ontario et ce pays.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi