Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et le Canada aident les petites entreprises à passer au numérique

Communiqué

L'Ontario et le Canada aident les petites entreprises à passer au numérique

Un investissement de 57 millions de dollars dans l’Initiative pour le numérique et les rues principales aidera les entreprises à rouvrir, à récupérer et à croître au-delà de la crise de la COVID-19

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario, en collaboration avec le gouvernement fédéral, aide les petites entreprises à attirer un plus grand nombre de clients dans la province grâce à la plateforme de l'Initiative pour le numérique et les rues principales. Il s'agit d'un programme de 57 millions de dollars qui aidera jusqu'à 22 900 entreprises ontariennes à établir et à renforcer leur présence en ligne, et qui générera des emplois pour plus de 1 400 étudiants.

Le nouveau programme a été dévoilé aujourd'hui par Prabmeet Sarkaria, ministre associé délégué au dossier des Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives, accompagné de Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario.

« Les petites entreprises de l'Ontario constituent l'épine dorsale de notre économie, et leur relance est essentielle à la reprise économique de l'Ontario, a déclaré le ministre Sarkaria. Alors que des milliers de petites entreprises de la province ont fermé leurs portes et ont cessé leurs activités pendant l'épidémie de COVID-19, un grand nombre d'entre elles ont eu du mal se tourner vers les ventes ou les services en ligne. Je suis très heureux de collaborer avec la ministre Joly et nos partenaires fédéraux afin de fournir aux petites entreprises les outils dont elles ont besoin pour relancer leurs activités et prospérer pendant la réouverture de l'Ontario. »

Grâce à la contribution de 57 millions de dollars à la plateforme de l'Initiative pour le numérique et les rues principales (Digital Main Street), les entreprises pourront profiter de trois nouveaux programmes visant à soutenir leur transition vers le numérique :

  • ShopHERE propulsé par Google exploitera les atouts de l'Ontario en embauchant des étudiants hautement qualifiés et formés pour créer et soutenir le lancement de boutiques en ligne pour les entreprises qui, auparavant, n'avaient pas la capacité de le faire. Ce programme visera principalement à aider les petites entreprises à devenir concurrentielles et à prospérer dans un environnement de plus en plus numérique, et ainsi à se rétablir le plus rapidement possible après la crise de la COVID-19.
  • La subvention Digital Main Street aidera les petites entreprises locales à devenir plus efficaces sur le plan numérique. Grâce à une subvention de 2 500 $ administrée par l'Ontario Business Improvement Area Association, les petites entreprises pourront adopter de nouvelles technologies et de nouveaux modèles de marketing numérique. Les municipalités, les chambres de commerce et les zones d'amélioration commerciale peuvent demander une subvention afin de constituer une équipe de soutien personnalisé.
  • Le programme Future-Proofing Main Street procurera des services spécialisés et approfondis de transition vers le numérique et du soutien qui aideront les entreprises locales ayant pignon sur rue à s'adapter aux changements dans leur secteur d'activités et à prospérer dans la nouvelle économie. Grâce à des équipes de professionnels du marketing numérique et d'étudiants talentueux, ces entreprises pourront créer de nouveaux modèles commerciaux en ligne, élaborer et mettre en œuvre des stratégies de marketing numérique et de commerce électronique, et optimiser les outils, les plateformes et le contenu numériques.

De plus, le programme de relance Recovery Activation Program administré par le Toronto Region Board of Trade, aidera les entreprises à croître et à transposer leurs activités commerciales en ligne grâce à des séances de consultation personnalisées, au partage de ressources en ligne, à des webémissions d'apprentissage et à la planification des activités. Grâce à l'investissement annoncé aujourd'hui, le programme sera offert sans frais aux entreprises de l'ensemble de la province.  

« Pendant la relance de l'économie de l'Ontario, nous nous efforçons de veiller à ce que nos entreprises locales ne font pas que survivre; nous voulons qu'elles prospèrent, a déclaré Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles du gouvernement du Canada et ministre responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario.Ces entreprises sont l'épine dorsale de notre économie, une source d'emplois locaux et la fierté locale. Grâce à l'expansion de la plateforme numérique de l'Initiative pour le numérique et les rues principales, ces entreprises pourront étendre leur offre et attirer un plus grand nombre de clients en ligne. Notre message aux petites entreprises de l'Ontario et à ceux qui en dépendent est clair : nous travaillons avec vous afin de soutenir les bons emplois et d'aider notre économie à devenir encore plus forte qu'avant la crise. »

« Le marché mondial évolue rapidement et, pour être concurrentiel et réussir, l'Ontario doit s'adapter, a déclaré Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce. En offrant des outils et des technologies innovantes, l'Initiative pour le numérique et les rues principales aidera nos entreprises locales à étendre leur portée, à pénétrer de nouveaux marchés et à s'adapter aux nouvelles réalités des marchés durant la pandémie et la prochaine phase de la reprise économique. »

Environ 60 % des petites entreprises de l'Ontario possèdent leur propre site Web, toutefois, seulement 7 % d'entre elles offrent le paiement en ligne. Sur le plan numérique, on estime que les entreprises canadiennes accusent un retard de deux ans sur leurs homologues américaines.

Pour remédier à la situation, le gouvernement de l'Ontario fournit un soutien important aux petites entreprises. En plus de la plateforme de l'Initiative pour le numérique et les rues principales (Digital Main Street), la province a investi de 150 millions de dollars de plus dans les services à large bande pour les collectivités rurales, ce qui contribuera à ouvrir la voie au numérique pour plusieurs petites entreprises de l'Ontario. Ces mesures s'ajoutent à la proposition du gouvernement d'interdire les expulsions de locataires commerciaux afin d'aider les entreprises touchées par les restrictions liées à la pandémie de COVID-19.

Faits en bref

  • Le gouvernement de l’Ontario a réduit le taux d’imposition des petites entreprises de 8,7 p cent, avec effet rétroactif au 1er janvier 2020. Cette diminution permettra à plus de 275 000 entreprises d’économiser jusqu’à 1 500 $ par année.
  • La Stratégie ontarienne pour la réussite des petites entreprises, lancée avant la crise de la COVID-19, a permis de conclure à la nécessité pour les petites entreprises de la province d’établir ou d’accroître leur présence en ligne afin de demeurer concurrentielles et d’élargir leur marché. La pandémie de 2020 a renforcé la nécessité pour les petites entreprises ontariennes d’adopter des stratégies numériques, notamment de mettre sur pied des vitrines virtuelles et d’étendre leur portée.
  • Pour soutenir davantage les petites entreprises ayant pignon sur rue et ayant été touchées par les restrictions liées à la COVID-19, l’Ontario propose une interdiction temporaire d’expulsion des locataires commerciaux.
  • L’expansion prévue de ces programmes de l’Initiative pour le numérique et les rues principales, y compris ShopHERE propulsé par Google et le programme de Solutions durables pour les entreprises locales, fait partie des efforts visant à aider les entreprises à adopter des outils numériques que la ville de Toronto a déjà commencé à utiliser. Sous la direction du maire John Tory et de la ville de Toronto, la Toronto Association of Business Improvement Areas (TABIA) a mis sur pied l’Initiative pour le numérique et les rues principales et a jeté les bases de son expansion et de son utilisation à grande échelle afin de desservir l’ensemble des entreprises de la province.
  • L’expansion de la plateforme et de l’Initiative pour le numérique et les rues principales de la Toronto Association of Business Improvement Areas (TABIA) est rendue possible grâce à l’Ontario Business Improvement Area Association (OBIAA) et au soutien financier des gouvernements provincial et fédéral.
  • shopHERE est un programme de l’Initiative pour le numérique et les rues principales et est géré par la TABIA.
  • Le Programme d’activation de la relance est géré par le Toronto Region Board of Trade.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi