Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Mesures précédentes visant à réduire les coûts de l'énergie

Document d'information

Mesures précédentes visant à réduire les coûts de l'énergie

ministère de l'Énergie

Le plan Électricité Prix Équitable de l'Ontario réduirait la facture d'électricité en moyenne de 25 pour cent pour tous les consommateurs résidentiels dans la province. De nombreuses petites entreprises et exploitations agricoles profiteraient également de l'initiative, qui apporterait un soulagement additionnel aux gens à faible revenu ou qui habitent dans les communautés rurales admissibles.

L'Ontario a adopté d'autres mesures visant à réduire les coûts d'électricité, incluant :

  • Une nouvelle entente avec le Québec portant sur le commerce de l'électricité, la capacité énergétique et le stockage de l'énergie. Cette entente devrait réduire les coûts du système d'électricité de 70 illions de dollars.
  • Soulagement additionnel aux contribuables admissibles vivant en milieu rural grâce au Programme de protection des tarifs d'électricité dans les régions rurales et éloignées (PPTERRE).
  • Retrait précoce de la redevance de liquidation de la dette (RLD) pour tous les clients résidentiels, ce qui permettrait au contribuable type d'économiser 70 $ par année.
  • Renégociation de l'Entente d'investissement dans l'énergie avec Samsung, réduisant ainsi les coûts du contrat de 3,7 milliards de dollars.
  • Report de la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à Darlington, ce qui permettra d'économiser une somme estimée à 15 milliards de dollars en coûts de constructions nouvelles.
  • Efforts visant à maximiser la valeur de notre parc nucléaire actuel en débutant la remise en état de la station Bruce Power en 2020 plutôt qu'en 2016, contribuant ainsi à réaliser 1,7 milliard de dollars 'économies par rapport aux prévisions du plan énergétique à long terme de 2013 (PELT 2013) et en continuant d'exploiter la station Pickering jusqu'en 2024 d'ici à ce qu'on obtienne les approbations réglementaires, ce qui permettra aux contribuables d'économiser 600 millions de dollars.
  • Réduction des tarifs de rachat garantis (FIT) dans le cadre d'examens annuels des prix, de sorte que les contribuables pourraient économiser au moins 1,9 milliard de dollars.
  • Mise en place d'un processus concurrentiel pour les grands projets d'énergie renouvelable (AGER I) dans le but de réduire les coûts de près de 1,5 milliard de dollars par rapport aux prévisions du PELT.
  • Extension de l'admissibilité à l'Initiative d'économies d'énergie en milieu industriel qui pourrait permettre aux clients industriels et autres clients admissibles dans le secteur manufacturier de réaliser jusqu'à un tiers d'économies.
  • Suspension de la deuxième ronde du processus d'approvisionnement pour les grands projets d'énergie renouvelable (AGER II) et le programme d'offre standard d'énergie produite à partir de déchets, ce qui permettrait d'économiser jusqu'à 3,8 milliards de dollars par rapport aux prévisions du PELT 2013.
  • Limitation de la cible d'approvisionnement aux tarifs de rachat garantis (TRG) 5 à 150 MW et suspension des approvisionnements futurs à ces tarifs, ce qui se traduirait par des économies pouvant atteindre 129 millions de dollars.

Contacts Médias

Partager

Tags

Affaires et économie Environnement et énergie Domicile et communauté Régions rurales et du Nord Consommateurs Réduction de la pauvreté