Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de l'Énergie concernant l'acquisition d'Hydro One

Déclaration

Déclaration du ministre de l'Énergie concernant l'acquisition d'Hydro One

ministère de l'Énergie

Aujourd'hui, Glenn Thibeault, ministre de l'Énergie, a fait la déclaration suivante à la suite de l'annonce d'Hydro One qui accepte d'acquérir Avista, une société de services publics située dans le nord-ouest des États-Unis:

« La province de l’Ontario se réjouit de l’annonce d’aujourd’hui se rapportant au projet d’acquisition de Avista par Hydro One, car les clients, les employés et les actionnaires de l’entreprise devraient en retirer de réels avantages, y compris la population de l’Ontario, compte tenu de la position du gouvernement à titre d’actionnaire principal d’Hydro One.

Plus particulièrement, nous saluons le fait que ce projet d’acquisition n’aura pas d’incidence sur les tarifs payés par les consommateurs de l’Ontario. Ce projet n’aura pas non plus de répercussions sur les emplois de la région.

En tant qu’actionnaire principal d’Hydro One, le gouvernement de l’Ontario tirerait profit des rendements réglementés supplémentaires que l’entreprise devrait obtenir à partir de 2019. Ces avantages iront au-delà des produits déjà attribués au Fonds Trillium de l’Ontario grâce à l’offre initiale au public et aux offres secondaires subséquentes.

Le potentiel des transactions de ce genre a toujours été examiné et communiqué dans le cadre du Conseil consultatif de la première ministre pour la gestion des biens provinciaux. En réalité, l’un des avantages de l’élargissement de l’actionnariat d’Hydro One était de mieux exploiter le potentiel qu’offre précisément ce genre de transaction. Des acquisitions semblables sont des pratiques de plus en plus courantes pour les entreprises de services publics canadiennes, comme l’achat par Fortis, basée à Terre-Neuve-et-Labrador, d’ITC, basée au Michigan, et l’acquisition par EPCOR, basée à Edmonton, de deux distributeurs d’eau aux États-Unis. Il est dans l’intérêt mutuel des clients, des employés et des actionnaires d’Hydro One de voir le renforcement et la croissance de l’entreprise.

Les mesures législatives de notre gouvernement, qui permettent l’élargissement de l’actionnariat d’Hydro One et le renforcement du processus de réglementation de l’Office national de l’énergie, protègent les intérêts des contribuables de l’Ontario.

Même si les contribuables de l’Ontario ne seront pas directement touchés par l’annonce d’aujourd’hui, le Plan pour des frais d’électricité équitables élaboré par notre gouvernement, entré pleinement en vigueur le 1er juillet 2017 a permis de réduire la facture d’électricité de tous les clients résidentiels de 25 pour cent en moyenne, ainsi que celle d’un demi-million de petites entreprises et d’exploitations agricoles. De plus, le plan fera en sorte que les augmentations des factures d’électricité ne dépassent pas le taux d’inflation pendant quatre ans. »

Contacts Médias

Partager

Tags

Affaires et économie Environnement et énergie