Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Modernisation des régimes d'avantages sociaux de la fonction publique pour les retraités

Document d'information archivé

Modernisation des régimes d'avantages sociaux de la fonction publique pour les retraités

En passant à un nouveau modèle de partage des frais pour les avantages sociaux des retraités, le gouvernement s'aligne sur le secteur privé et d'autres organisations du secteur public.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu de la façon dont les changements que nous apporterons se comparent avec ceux qu'offrent d'autres employeurs.

Gouvernement ou organisation

Points saillants des régimes de soins de santé assurés pour les retraités

Ontario

Admissibilité : à partir du 1er janvier 2017, les employés doiventavoir un minimum de 20 ans de droit à pension et prendre leur retraite avec  une pension de retraite non réduite immédiate. Cela s'applique aux nouveaux employés et à ceux qui ne satisferont pas aux critères actuels d'admissibilité à la date d'entrée en vigueur. Cela constitue une modification du critère actuel d'admissibilité pour lequel l'employé a droit à une pension s'il possède au moins 10 ans de droit à pension.

Partage des coûts : Le coût des primes est partagé moitié-moitié entre l'employeur et les retraités dans le cas des employés admissibles qui n'ont pas encore commencé à toucher leur retraite à cette date. L'employeur paye actuellement la totalité de la prime pour les employés prenant leur retraite.

Incidence : Aucune sur les employés actuels.

Modifications fédérales proposées

Admissiblité : 6 années de service (2 années de service de plus).

Partage des coûts : 50/50 (actuellement 75/25)

Incidence : Les changements auront une incidence sur les retraités actuels.

Autre provinces

Partage des coûts : Les employés en Saskatchewan, en Alberta, au Manitoba, à l'Î-P-É, au Nouveau-Brunswick et en Colombie-Britannique paient tous cent pour cent du coût de la prime s'ils choisissent de participer après avoir pris leur retraite.

Exemples de conditions plus larges pour des régimes de santés assurés pour les retraités

Secteur hospitalier

Admissibilité : À la retraite, les employés ont 60 jours pour choisir s'ils veulent participer au programme

Partage des coûts : payé à 100 pour cent par les retraités (peut varier)

Conseils scolaires

Admissiblité : les conditions variant, accès optionnel après la retraite

Partage des coûts : payé à 100 pour cent par les retraités

Police

Admissiblité : les conditions varient, accès optionnel une fois que l'assurance prend fin

Partage des coûts : payé à 100 pour cent par le retraités

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi Francophones