Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures pour protéger la vie privée et les données personnelles

Communiqué

L'Ontario prend des mesures pour protéger la vie privée et les données personnelles

Une consultation révèle que près de 80 pour cent des Ontariennes et Ontariens souhaitent une meilleure protection des données personnelles et commerciales

Aujourd'hui, lors du Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert, Bill Walker, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, a présenté les points saillants du sondage en ligne que le gouvernement a tenu sur sa Stratégie en matière de données, notamment les suivants :

  • 83 % des répondants estiment que les entreprises n'expliquent pas assez bien ce qu'elles comptent faire avec les données publiques
  • 79 % des répondants croient que les données sur les particuliers et les entreprises en Ontario ont besoin d'une protection accrue.

« Notre gouvernement reconnaît que l'énorme potentiel économique des nouvelles technologies de données doit être contrebalancé par des mesures de protection réfléchies et solides pour protéger la vie privée et les données personnelles de toute la population ontarienne, » a déclaré le ministre Walker. « Nous croyons que les Ontariennes et Ontariens méritent d'être au courant de la collecte de données et d'y consentir activement, de la façon dont ces données sont utilisées et qui les utilise. »

La Stratégie ontarienne en matière de données accordera la priorité à trois domaines :

  • Renforcer la confiance du public : face aux risques croissants, assurer la confiance du public dans l'économie des données en mettant en place les meilleures mesures de protection de la vie privée au monde.
  • Créer des avantages économiques : permettre aux entreprises ontariennes d'élaborer des modèles d'affaires axés sur les données et de libérer la valeur commerciale des données.
  • Vers un gouvernement meilleur, plus avisé et plus efficace : Libérer la valeur des données gouvernementales en faisant la promotion de l'utilisation de technologies axées sur les données.

« Notre gouvernement prend des mesures rapides pour s'assurer que la protection de la vie privée et des renseignements personnels est primordiale dans l'économie des données. Nous espérons que nos partenaires municipaux et fédéraux feront de même, » a ajouté le ministre Walker. « La Charte canadienne du numérique que le gouvernement fédéral a annoncé la semaine dernière est un pas dans la bonne direction pour contrer les menaces qui pèsent sur la vie privée de la population et pour protéger les données privées partout au pays. Toutefois, le temps presse. Nous encourageons donc le gouvernement fédéral à agir rapidement au cours des prochains mois pour que la population ontarienne et canadienne soit protégée dans le monde numérique où nous vivons de plus en plus. »

En juin, le gouvernement de l'Ontario annoncera les membres du Groupe de travail ministériel sur le numérique et les données, ainsi que la phase deux de nos consultations, qui comprendra des tables rondes dans toute la province.

Le ministre Walker a également annoncé la première étape de l'établissement par le gouvernement d'un cadre stratégique pour guider le développement des villes intelligentes en Ontario. Les nouveaux principes des villes intelligentes aideront la population et les entreprises ontariennes à profiter directement de l'économie des données, tout en veillant à ce que leurs renseignements personnels soient protégés selon les normes les plus élevées.

Les cinq principes-cadres de la province exigent des villes intelligentes et des entreprises qui les créent ce qui suit :

  • garantir que la vie privée et les données personnelles des Ontariennes et des Ontariens sont protégées, gérées de façon responsable et conservées en toute sécurité
  • faire passer la population ontarienne en premier en s'assurant qu'elle est le principal bénéficiaire et le partenaire privilégié des possibilités générées par le projet
  • mettre en place des systèmes responsables et de bonne gouvernance qui sont démocratiques, responsables et transparents
  • adopter les meilleures pratiques techniques de pointe qui garantissent que les technologies choisies utilisent des normes et des logiciels ouverts, et qu'elles sont sûres, interopérables, achetées localement, souples, durables et évolutives
  • sensibiliser le public aux risques associés au projet et offrir aux résidents locaux des occasions intéressantes de participer et de s'engager dans la création de la ville intelligente

« Avec le développement des villes intelligentes à travers l'Ontario, notre gouvernement a établi cinq nouveaux principes visant à ce que les Ontariens et Ontariennes bénéficient de ces projets et, surtout, que leur vie privée soit protégée, » a précisé le ministre Walker. « Nous invitons nos homologues fédéraux et municipaux à participer à l'élaboration d'un cadre de travail de premier ordre qui peut servir de référence absolue dans le développement de villes intelligentes partout dans le monde. »

Faits en bref

  • Le 5 février 2019, le gouvernement a invité la population de toute la province à se prononcer sur une stratégie provinciale qui lui permettra, ainsi que les entreprises, de profiter directement de l’économie des données, tout en étant convaincus que leur vie privée est protégée.
  • La première phase des consultations comportait 13 questions et a été affichée pendant 31 jours. La consultation a permis de recueillir plus de 770 réponses de personnes intéressées par les sujets présentés.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager