Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario simplifie les formalités pour soutenir la croissance de l'industrie vinicole

Communiqué

L'Ontario simplifie les formalités pour soutenir la croissance de l'industrie vinicole

Les changements permettront aux petits producteurs de vin de s’implanter plus facilement sur le marché vinicole et offriront un plus grand choix aux consommateurs

HURON-BRUCE — Les représentants de l'industrie vinicole de l'Ontario se sont joints aujourd'hui à la ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, Lisa Thompson, pour annoncer des changements allégeant le fardeau réglementaire afin de soutenir la croissance du secteur.

Des changements ont été apportés à la Loi de 1999 sur la société appelée Vintners Quality Alliance afin de simplifier les formalités, d'accorder plus de souplesse aux établissements vinicoles de la province et d'offrir aux consommateurs un plus grand choix de vins. L'un de ces changements concerne la variété de raisin hybride Marquette, qui sera ajoutée à la liste de cépages pouvant prétendre à l'approbation de la Vintners Quality Alliance Ontario.

« Ajouter la variété de raisin hybride Marquette permettra aux petits et aux nouveaux établissements vinicoles de s'implanter plus facilement sur le marché ontarien des vins d'appellation VQA, a déclaré la ministre Thompson. Cette initiative contribue particulièrement à soutenir les établissements vinicoles situés dans des régions émergentes où les rudes températures hivernales sont un obstacle à la culture des cépages traditionnels, comme à Huron-Bruce. »

Les établissements vinicoles de l'Ontario peuvent également produire des vins à partir de raisins provenant de cépages ou de récoltes différents car, dorénavant, il sera facultatif de préciser l'année de récolte conjointement à l'indication géographique de l'Ontario. Cela donnera aux consommateurs un plus grand choix de vins de table.

« Notre gouvernement prépare un Ontario ouvert aux affaires en éliminant les obstacles à l'investissement, à la croissance et à la création d'emplois dans tous les secteurs économiques, et notamment dans l'industrie vinicole et viticole, a souligné la ministre Thompson. Tous les jours, nous déployons tous les efforts pour moderniser le gouvernement, en simplifiant, en accélérant et en améliorant la manière de faire des affaires en Ontario. Nous nous employons à remettre l'Ontario sur la bonne voie pour redevenir le moteur économique du Canada. »

Faits en bref

  • Vintners Quality Alliance (VQA) Ontario est un organisme indépendant, sans but lucratif, dirigé par des représentants du secteur vinicole et responsable d’établir et de faire respecter les normes de fabrication et d’étiquetage des vins d’appellation VQA.
  • Les vins d’appellation VQA sont faits à 100 % de raisins ontariens et répondent aux normes de qualité et d’étiquetage établies par la Loi de 1999 sur la société appelée Vintners Quality Alliance.
  • Pour pouvoir faire usage des termes, descriptions et appellations VQA, les établissements vinicoles doivent être membres de VQA Ontario, bénéficier d’une autorisation et satisfaire aux normes de certification et d’étiquetage.
  • Sur les 271 établissements vinicoles autorisés dans la province, 175 d’entre eux sont membres de VQA Ontario.
  • Le gouvernement a accordé aux établissements vinicoles, cidreries, brasseries et distilleries une plus grande souplesse pour promouvoir leurs produits sur leurs sites de fabrication en éliminant la prescription de quantités indiquées pour les permis « Au verre ».

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager