Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Améliorer la santé et le bien-être au sein de la Première Nation de Pikangikum

Communiqué archivé

Améliorer la santé et le bien-être au sein de la Première Nation de Pikangikum

Le gouvernement McGuinty aide la Première nation de Pikangikum en lui donnant les moyens d'avoir un nouveau centre communautaire

QUEEN'S PARK -- La population de la Première nation de Pikangikum construira un nouveau centre communautaire grâce à l'aide du gouvernement de l'Ontario.

Le nouveau bâtiment aura une salle communautaire, un gymnase, une boulangerie-pâtisserie, un magasin général, un centre pour une bonne nutrition prénatale et des bébés en bonne santé, et d'autres aménagements qui aideront à améliorer la santé et le bien-être général de la communauté.

Poursuivant l'engagement qu'il a pris envers les personnes autochtones de l'Ontario, le gouvernement McGuinty a remis une subvention de 750 000 $ pour la construction du nouveau centre communautaire de la Première nation de Pikangikum. La subvention provient du Programme de subventions pour l'infrastructure des communautés autochtones.

Faits en bref

  • La Première nation de Pikangikum est une collectivité ojibwayde plus de 2 000 personnes, établie sur la rive du lac Pikangikum, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Red Lake, en Ontario.
  • Des projets représentant plus de 3,2 millions de dollars, qui sont reliés à la construction, pour les Premières nations, les Métis et les Inuits, de centres communautaires et de centres pour la petite entreprise, ont été approuvés en 2007-2008 dans le cadre du Programme de subventions pour l'infrastructure des communautés autochtones.
  • La Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario a annoncé, en mars dernier, une subvention de 508 000 $ destinée à la construction de ce centre communautaire.

Ressources additionnelles

Citations

« Le centre communautaire va accroître les possibilités qu'ont les jeunes de Pikangikum de rester actifs et engagés. Il va aussi permettre à la communauté de rester proche et de fournir d'importants services à ses membres. »

Michael Bryant

ministre des Affaires autochtones

« Ce centre communautaire va faire une réelle différence pour nous. Il va nous donner la chance de vraiment rallier la communauté et d'encourager plus de jeunes à participer à des activités qui sont bonnes pour la santé. »

Dean Owen

chef de la Première nation de Pikangikum

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Régions rurales et du Nord Autochtones