Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nouer des relations par la consultation

Communiqué archivé

Nouer des relations par la consultation

Le gouvernement de l'Ontario, les Premières nations et l'industrie minière s'entendent sur une méthode de prospection de minéraux dans l'Est de la province

Ministère des Affaires Autochtones

Les Premières nations, l'industrie minière et le gouvernement de l'Ontario collaborent pour affermir leurs relations dans l'Est de l'Ontario.

Les collectivités algonquines Shabot Obaadjiwan et Snimikobi, les Algonquins de l'Ontario, Frontenac Ventures Corporation et le gouvernement de l'Ontario ont eu une concertation fructueuse au sujet du projet de prospection de gisements d'uranium dans le comté de Frontenac, au nord de Kingston.

Tous les participants aux consultations se sont mis d'accord sur des mesures bien définies visant à protéger la santé, la sécurité et l'environnement, et à respecter et à protéger les valeurs et intérêts autochtones. Un comité directeur, composé de porte-parole des Algonquins et de la Frontenac Ventures Corporation, visitera les lieux de forage proposés et amorcera des discussions continues dans tout le cadre du programme de prospection.

En outre, Frontenac Ventures Corporation a offert, de son plein gré, de supprimer de ses plans de prospection certains des terrains en jeu. Le gouvernement de l'Ontario a retiré ces terrains de la liste des claims qui pourraient être démarqués.

Faits en bref

  • La collectivité algonquine Shabot Obaadjiwan est située à Sharbot Lake, en Ontario.
  • La collectivité algonquine Snimikobi est située à Ardoch, en Ontario.
  • Cette étape des consultations, qui a commencé en juin 2008, s'est concentrée sur les préoccupations liées à la santé, à la sécurité et à l'environnement, et sur les valeurs, intérêts et assertions autochtones des Algonquins.

Ressources additionnelles

Citations

« Il s'agit d'un exemple de la façon dont nous pouvons collaborer dans un esprit de coopération et de respect, afin de trouver des solutions créatives face à des situations difficiles. »

Brad Duguid

ministre des Affaires autochtones

« Je suis heureux que toutes les parties aient pu trouver une solution viable qui concilie les intérêts de l'industrie et des collectivités algonquines et protège l'environnement. »

Michael Gravelle

ministre du Développement du Nord et des Mines

« Je suis heureux qu'on ait pu trouver une solution pacifique et que toutes les parties collaboreront pour protéger l'environnement et les intérêts des Algonquins. »

Randy Malcolm

chef

« Du fait de l'échange des connaissances, d'une collaboration constructive, du dialogue et de la compréhension entre les peuples autochtones, le gouvernement et l'industrie, nous incorporons les valeurs autochtones, les préoccupations environnementales, les questions de santé et de sécurité, les pratiques optimales et maints autres sujets dans le processus de consultation et d'adaptation qui équilibre les intérêts de toutes les parties. »

Doreen Davis

chef

« Le processus de consultation a été une utile expérience d'apprentissage pour toutes les parties. Frontenac saisit l'occasion d'entamer la première étape du programme de prospection, en bénéficiant de relations productives et respectueuses avec les Algonquins. »

George White

président de Frontenac Ventures Corporation

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Régions rurales et du Nord Autochtones