Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et les Premières nations visées par le Traité no 3 continuent à nouer des liens

Communiqué archivé

L'Ontario et les Premières nations visées par le Traité no 3 continuent à nouer des liens

Le ministre des Affaires autochtones et Diane M. Kelly du Grand Council Treaty 3 Ogichidaakwe signent une entente de développement socio-économique

Aujourd'hui, le ministre des Affaires autochtones, Brad Duguid, et Diane M. Kelly du Grand Council Treaty 3 Ogichidaakwe ont signé une entente bilatérale de coopération en vue de l'amélioration de la qualité de vie des communautés des Premières nations dans le territoire du Grand Council Treaty 3. 

L'entente, signée pendant l'Assemblée de printemps des chefs du Grand Council Treaty 3, dans le territoire de la Première nation Naicatchewenin, établit une feuille de route de coopération en vue de résoudre les problèmes socio-économiques qui affligent les communautés visées par le Traité no 3. 

L'entente englobe un dialogue continu au sujet de l'éducation, des problèmes des enfants et des jeunes et de la durabilité économique des Premières nations.

Faits en bref

  • L’entente bilatérale fait suite à la lettre d’intention entre l’Ontario et le Grand Council Treaty 3 signée le 8 octobre 2008.
  • Grand Council Treaty 3 est un gouvernement traditionnel qui représente 28 communautés des Premières nations visées par le Traité no 3 : 26 communautés des Premières nations dans le Nord-Ouest de l’Ontario et deux communautés des Premières nations au Manitoba.

Ressources additionnelles

Citations

« Le gouvernement de l’Ontario se réjouit de poursuivre le dialogue avec le Grand Council Treaty 3. En collaborant à des questions communes, nous parviendrons de concert à relever les défis particuliers auxquels sont confrontés les peuples Anishnaabe dans le Nord-Ouest de l’Ontario et à combler le fossé socio-économique entre les Premières nations et les autres collectivités. »

Brad Duguid

ministre des Affaires autochtones

« Nous avons défini nos priorités dans le cadre de discussions communautaires qui ont mis le doigt sur le besoin de resserrer les liens et de trouver des méthodes plus efficaces de résoudre les problèmes, ensemble. Les enfants et les jeunes, la durabilité économique et l’éducation sont des sujets prioritaires de notre programme d’amélioration de la qualité de vie des Anishinaabe du Traité no 3 et de renforcement de nos communautés à l’avenir. »

Diane M. Kelly

Ogichidaakwe (Grand chef) pour Grand Council Treaty 3

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Autochtones