Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider les peuples autochtones en milieu urbain

Communiqué archivé

Aider les peuples autochtones en milieu urbain

Le gouvernement McGuinty investit dans les centres d'amitié

Ministère des Affaires Autochtones

L'Ontario s'allie à l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres pour construire ou rénover des centres d'amitié afin de leur permettre de continuer à jouer un rôle de premier plan dans la vie des peuples autochtones en millieu urbain.

Au cours des trois prochaines années, quelques centres d'amitié recevront des fonds dans le cadre de nouveau programme pour mener des rénovations d'installations existantes et construire de nouveaux projets. Les centres d'amitié améliorent la qualité de la vie pour les Autochtones qui vivent dans des régions urbaines.

Ce programme soutiendra la création d'emplois à court terme dans les travaux de rénovation et de construction en Ontario. Il s'inscrit dans le cadre du programme Ontario ouvert sur le monde qui vise à créer des emplois et à renforcer l'économie de la province.

Faits en bref

  • Le Programme d'infrastructure des centres d'amitié est une initiative triennale en matière d'immobilisations, d'un budget de 8 millions de dollars.
  • Selon le recensement de 2006, 62 % de la population autochtone de l'Ontario vit dans des centres urbains.
  • L'Ontario Federation of Indian Friendship Centres propose du soutien aux programmes des centres d'amitié en Ontario, les aidant ainsi à fournir un éventail de programmes et services pour les peuples autochtones.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous travaillons de concert avec l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres pour être sûrs que les centres locaux disposent de ce dont ils ont besoin pour continuer à dispenser des programmes et services aux Autochtones de la province. »

Chris Bentley

ministre des Affaires autochtones

« Investir dans des centres d'amitié est bénéfique pour les communautés autochtones, crée des emplois pour les Ontariens et Ontariennes, et renforce l'Ontario pour l'avenir. »

Bob Chiarelli

ministre de l'Infrastructure

« Les centres d'amitié sont des centres communautaires. Les Autochtones qui vivent en milieu urbain peuvent s'y retrouver pour célébrer leur culture et accéder à de nombreux services et programmes. Au nom de l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres, nous nous réjouissons de travailler avec l'Ontario et remercions la province de soutenir nos efforts en vue d'offrir un environnement sécuritaire aux Autochtones des régions urbaines dans nos collectivités. »

Sheila McMahon

présidente de l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres

« Les centres d'amitié ont désespérément besoin de régler leurs problèmes de santé et sécurité et d'espace. Ces nouveaux fonds leur permettront de mieux offrir leurs services et programmes aux membres des peuples autochtones qui vivent dans des régions urbaines. »

Sylvia Maracle

directrice générale de l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres

Partager

Sujets

Autochtones