Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider les familles autochtones à faire des choix de vie saine

Communiqué archivé

Aider les familles autochtones à faire des choix de vie saine

L'Ontario étend les programmes de promotion de la vie saine pour les enfants et les adolescents autochtones

L'Ontario aide un plus grand nombre d'enfants et d'adolescents, et leurs familles, à adopter un mode de vie sain grâce à des programmes qui font la promotion d'une alimentation saine et d'activités physiques. 

La province double son soutien pour trois programmes efficaces de promotion de la santé que délivrent des organismes autochtones en s'adaptant aux traditions culturelles et aux connaissances des communautés autochtones. Il s'agit des programmes suivants :

Ces programmes permettent aux communautés autochtones d'acquérir une expérience concrète, comme un accès à des cuisines et jardins communautaires, à des programmes familiaux et scolaires d'alimentation saine et d'activités physiques, et à des activités récréatives, comme le sport et la danse, tout en incorporant des pratiques culturelles traditionnelles.

Permettre aux enfants et aux adolescents autochtones de faire plus facilement des choix de vie saine fait partie intégrante de la Stratégie pour la santé des enfants et soutient le Plan d'action de l'Ontario en matière de soins de santé. Il s'agit également d'un élément du plan du gouvernement en matière d'économie qui permet de créer les emplois d'aujourd'hui et de demain, en mettant l'accent sur les plus grandes forces de l'Ontario : sa population et ses partenariats stratégiques.

Faits en bref

  • Le gouvernement investit 4,3 millions de dollars pour étendre les programmes de promotion d'une saine alimentation et d'une vie active, et une enveloppe supplémentaire de 2,2 millions de dollars, sur une période de quatre ans, en faveur du Programme de distribution de fruits et de légumes dans le Nord de l'Ontario.
  • Depuis 2011, le Programme de promotion de la vie saine pour les Autochtones en milieu urbain a atteint plus de 10 000 personnes, dont 3 800 enfants et adolescents.
  • En 2012-2013, plus de 2 000 personnes ont participé à des programmes d'activités physiques et plus de 500 personnes ont participé à des activités de promotion d’une alimentation saine organisées par des centres d'accès aux services de santé pour les Autochtones.
  • Le Programme de distribution de fruits et de légumes dans le Nord de l'Ontario doublera son public cible pour servir environ 37 000 enfants. Presque un élève sur cinq dans la région visée par le programme est d'ascendance autochtone.
  • Les taux de prévalence de l'obésité enfantine sont plus élevés parmi les populations autochtones : plus de 40 pour cent des enfants autochtones sont obèses ou ont une surcharge pondérale.

Ressources additionnelles

Citations

« Ces programmes renforcent les peuples autochtones en incorporant des activités et connaissances traditionnelles afin d'encourager une alimentation saine et des activités physiques. La promotion d'un mode de vie sain dans un environnement accueillant et culturellement adapté permet d'orienter les enfants et les adolescents autochtones vers la voie d'une bonne santé à long terme. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

« Notre gouvernement reconnaît que les programmes et services doivent être adaptés pour répondre aux besoins uniques des peuples autochtones. Nous sommes ravis de continuer à travailler en partenariat avec des fournisseurs de services autochtones en vue de fournir des services de promotion de la santé culturellement adéquats. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Je suis ravie que notre gouvernement ait étendu des programmes qui font la promotion d'une alimentation saine et d'une vie active auprès des jeunes autochtones. Il en résultera des choix de vie saine et une santé meilleure pour les enfants autochtones dans de nombreuses communautés de la province. »

Madeleine Meilleur

députée provinciale d'Ottawa-Vanier

« Le Programme de promotion de la vie saine pour les Autochtones en milieu urbain s'est avéré très populaire parmi les centres d'amitié. L'élargissement de ce programme nous donnera les moyens dont nous avons besoin pour cibler les jeunes. »

Sylvia Maracle

directrice générale, Ontario Federation of Indian Friendship Centres

« Nous sommes heureux de recevoir des soutiens additionnels pour notre programme en faveur d'une saine alimentation et d'une vie active. Nous en profiterons pour aider nos clients à faire des choix de vie saine pour leurs familles dans le respect des enseignements traditionnels. »

Adrianna Tetley

directrice générale, Association des centres de santé de l'Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être