Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Étape franchie dans l'extension de l'assise territoriale la Première nation de Pic Mobert

Bulletin archivé

Étape franchie dans l'extension de l'assise territoriale la Première nation de Pic Mobert

L’entente définitive favorisera de nouvelles possibilités de développement économique

L'Ontario, le Canada et la Première nation de Pic Mobert ont signé une entente qui améliorera les mesures de soutien social en renforçant l'économie locale et en créant des emplois.

L'entente ajoutera environ 16 km2 de terres provinciales à la réserve existante de la Première nation située au nord de l'Ontario.

Le chef et le conseil de la Première nation ont convenu de soumettre cette entente au vote de ratification des membres du conseil.

Il s'agit de la dernière étape avant de présenter l'entente aux gouvernements de l'Ontario et du Canada aux fins de ratification. L'entente relève de l'Accord-cadre sur l'assise territoriale et son expansion tripartite en vertu duquel des terres sont cédées aux Premières nations signataires sans territoire ou possédant des réserves de petite superficie. Les terres sont utilisées pour combler les besoins sociaux et économiques actuels et à venir.

La résolution des questions territoriales joue un rôle primordial pour appuyer la réconciliation. Le renforcement des communautés autochtones fait partie du plan économique du gouvernement qui contribue à créer des emplois pour aujourd'hui et demain. L'ensemble du plan et ses six priorités sont axés sur les plus grandes forces de l'Ontario - ses citoyens et ses partenariats stratégiques.

Faits en bref

  • La Première nation de Pic Mobert possède actuellement un territoire de 2,86 km2 et environ 937 membres. Son territoire est situé entre White River et Marathon au nord de l’Ontario.
  • Le Canada, l'Ontario et six Premières nations du nord de l'Ontario ont signé l'Accord-cadre sur l'assise territoriale et son expansion en 1991.
  • Jusqu’à présent, deux ententes définitives ont été conclues en vertu de l’Accord-cadre sur l’assise territoriale et son expansion : l’une avec la Première Nation ojibway du lac Nipigon (2005) et l’autre avec la Première Nation de la pointe Sand (2006).

Ressources additionnelles

Citations

« Je suis très heureux que les négociations aient atteint cette étape importante. L’extension de l’assise territoriale de la Première nation de Pic Mobert comblera les besoins actuels et à venir de la communauté et créera de nouveaux débouchés pour la communauté et ses résidents. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

« Cette annonce est une excellente nouvelle pour tous les membres de la Première nation de Pic Mobert qui ont beaucoup travaillé pour concrétiser ce projet. Cette entente élargira les possibilités au sein de la communauté et procurera les terres nécessaires pour répondre aux besoins à venir. »

Michael Gravelle

ministre du Développement du Nord et des Mines

« La signature de cette entente marque la fin d’un long et productif processus de négociation, mais également le début de nouvelles perspectives prometteuses d’épanouissement et de croissance pour notre communauté. Nous sommes reconnaissants à l’Ontario et au Canada d’avoir engagé et conclu aujourd’hui ce processus unique. Grâce à celui-ci, nous obtiendrons les terres dont nous avons urgemment besoin pour renforcer notre communauté, notre identité et notre avenir en tant que peuple et nation, afin de pouvoir prendre la place qui nous revient au Canada dans les domaines économique, social et politique. »

Chief Johanna Desmoulin

Première nation de Pic Mobert

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Autochtones