Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Préparation des collectivités éloignées de Premières Nations en vue de leur branchement au réseau d'électricité

Communiqué archivé

Préparation des collectivités éloignées de Premières Nations en vue de leur branchement au réseau d'électricité

L’Ontario inaugure le Programme de préparation à l'électrification pour les collectivités éloignées

Ministère des Affaires Autochtones

L'Ontario aide à préparer les collectivités éloignées de Premières Nations situées dans le nord-ouest de l'Ontario en fonction de leur branchement futur au réseau d'électricité de la province.

L'Ontario aide à préparer les collectivités éloignées de Premières Nations situées dans le nord-ouest de l'Ontario en fonction de leur branchement futur au réseau d'électricité de la province.

Le Programme de préparation à l'électrification pour les collectivités éloignées appuiera l'élaboration de plans de préparation des collectivités. Ces plans aideront les collectivités admissibles à cibler des possibilités de formation axée sur des emplois en particulier, des programmes de santé appropriés, de mentorat en innovation commercial et de soutiens au développement économique.

Brancher les Premières Nations éloignées au réseau d'électricité de la province a été désigné comme priorité dans le cadre du Plan énergétique à long terme de l'Ontario. Cette initiative soutien des collectivités fortes et saines :

  • En réduisant les obstacles à la croissance.
  • En augmentant le nombre de possibilités de développement économique, y compris la participation aux travaux liés à la connexion au réseau d'électricité et le potentiel d'investir dans les entreprises futuresde tarifs de rachat garantis.
  • En améliorant les conditions sociales et de vie des résidents et résidentes.
  • En fournissant de l'air plus pur et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
  • En réduisant les risques de fuites et de déversements de carburant diésel.

L'initiative contribuera à la lutte contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. En plus, brancher jusqu'à 21 Premières Nations dépendantes du carburant diesel pourrait se traduire par des économies d'environ 1 milliard $ au cours de 40 prochaines années, si on compare cette démarche à continuer à produire du diesel.

Ce programme est une importante première étape. L'Ontario a besoin de l'engagement du gouvernement fédéral et de sa coopération pour continuer sa progression dans ce dossier.

Travailler en collaboration avec les Premières Nations appuie le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Le plan en quatre volets prévoit bâtir la province en investissant dans les talents et les compétences de sa population, en construisant une nouvelle infrastructure publique comme des routes et des transports en commun, en créant un milieu dynamique et favorable dans lequel les affaires prospèrent et en créant un régime d'épargne sécuritaire pour que tous et toutes puissent se permettre de prendre leur retraite.

Faits en bref

  • Les demandes sont acceptées par l’entremise de Subventions Ontario jusqu’au 14 novembre 2014.
  • Trois millions $ sur trois ans ont été affectés dans le cadre du budget 2014 au Programme de préparation à l'électrification pour les collectivités éloignées.
  • L’Office de l'électricité de l'Ontario a publié une mise à jour de son plan provisoire de branchement des collectivités éloignées et mobilise les communautés participantes afin de terminer le plan d’ici peu.
  • Vingt-cinq collectivités éloignées de Premières Nations de l’Ontario dépendent actuellement de carburant diésel.
  • Les moteurs au diésel émettent des particules en suspension, des oxydes d’azote, des hydrocarbures et des polluants atmosphériques qui contribuent à la formation du smog et peuvent avoir des effets nocifs sur la santé des humains et l’environnement.
  • Une grande collectivité fonctionnant au diésel peut produire plus de 10 000 tonnes d’équivalents de dioxyde de carbone par année. Brancher une telle collectivité au réseau d’électricité de l’Ontario équivaut à enlever presque 2 300 automobiles des routes.

Ressources additionnelles

Citations

« Brancher ces collectivités éloignées de Premières Nations au réseau provincial représentera l’une des plus importantes expansions de l’infrastructure de transmission du nord de l’Ontario depuis des décennies. Ce programme est un point de départ essentiel, mais il nous faut l’engagement du gouvernement fédéral et sa collaboration pour pouvoir continuer à aller de l’avant. J’entrevois avec enthousiasme de travailler avec le fédéral. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

« Le Programme de préparation à l'électrification pour les collectivités éloignées est un pas dans la bonne direction pour un bon nombre de Premières Nations Nishnawbe Aski (NAN), surtout celles dont les collectivités sont éloignées. Ces fonds nous permettront de faire en sorte que nous soyons prêts à profiter pleinement des nouveaux projets de transmission dans notre territoire. Nous avons hâte d’y travailler en collaboration avec le gouvernement de l’Ontario. »

Harvey Yesno

grand chef de la Nation Nishnawbe Aski

« Brancher les collectivités éloignées de Premières Nations du nord-ouest est une priorité provinciale. Les gouvernements fédéral et provincial se partagent la responsabilité des services d’électricité dans les collectivités éloignées des Premières Nations et nous continuerons à travailler en collaboration avec nos homologues fédéraux pour faire de ce projet une réalité. Brancher les collectivités éloignées débloquera leur potentiel de développement économique, accroîtra la fiabilité des services d’électricité et se traduira par un approvisionnement mixte local plus propre. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Énergie

« Aider les collectivités des Premières Nations à passer du diésel à l’électricité est un autre moyen par lequel l’Ontario réduit ses émissions de gaz à effet de serre. L’électrification de ces collectivités représente aussi une amélioration de la qualité de l’air, un potentiel accru en matière de développement durable et de meilleures possibilités économiques. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Régions rurales et du Nord