Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Avec une nouvelle entente, l'Ontario et le conseil Mushkegowuk renforcent leur relation dans le cadre du traité

Bulletin archivé

Avec une nouvelle entente, l'Ontario et le conseil Mushkegowuk renforcent leur relation dans le cadre du traité

Deux nouvelles initiatives visent à accroître les possibilités pour les collectivités des Premières Nations

Ministère des Affaires Autochtones

À l'Assemblée législative de l'Ontario, le gouvernement de l'Ontario et le conseil Mushkegowuk ont signé un protocole d'entente clé dans le cadre des travaux de la table de négociation sur le traité, afin d'améliorer les résultats pour la population et de créer des possibilités économiques qui favoriseront l'établissement de collectivités Mushkegowuk fortes, durables et autonomes dans le Nord.

Le protocole d'entente reflète le climat de travail positif établi entre l'Ontario et le conseil. Il amène les parties à discuter de questions d'intérêt mutuel et à explorer les stratégies et les projets possibles dans le cadre de la relation découlant du traité. Le protocole favorisera une participation entière des Premières Nations Mushkegowuk à la vie sociale, culturelle et économique de la province. Les priorités communes abordées dans le protocole comprennent la gouvernance, la consultation, le partage des avantages économiques liés aux ressources ainsi que le développement et la durabilité économiques.

L'Ontario investira plus de 190 000 $ sur deux ans, dans le cadre du Fonds de développement économique pour les Autochtones, afin d'aider le conseil Mushkegowuk à mettre en œuvre un programme d'éducation visant à fournir aux élèves des Premières Nations les outils dont ils ont besoin pour saisir les possibilités offertes par la mise en valeur des ressources. Le programme intégrera le mappage des données, y compris le système d'information géographique (SIG) provincial et le système de localisation GPS, au programme d'étude des écoles Mushkegowuk. Le projet permettra de former 45 enseignants et 537 élèves.

L'amélioration des résultats socioéconomiques pour les peuples autochtones s'inscrit dans le plan du gouvernement pour l'Ontario. Ce plan comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • Le conseil Mushkegowuk représente sept Premières Nations, situées pour la plupart le long de la côte de la baie James. Trente-trois pour cent des Autochtones de l’Ontario vivent dans le Nord de la province.
  • Le Fonds de développement économique pour les Autochtones (FDEA) investit 25 millions $ sur trois ans dans des entreprises et des collectivités autochtones. L’Ontario a aussi fait équipe avec six institutions financières autochtones pour mettre en place le Fonds pour les entreprises et les communautés du FDEA, qui offre des subventions pour des projets de renforcement des capacités économiques dans des collectivités autochtones ainsi que du financement d’affaires pour des projets communautaires prometteurs et des entreprises appartenant à des intérêts autochtones.

Ressources additionnelles

Citations

« Le protocole d’entente de la table ronde sur le traité Mushkegowuk–Ontario constitue une excellente base à partir de laquelle nous pourrons promouvoir, en partenariat, nos objectifs communs d’établir des collectivités des Premières Nations Mushkegowuk prospères et durables et de progresser dans la nouvelle voie de la réconciliation. Ce protocole va aussi nous aider à promouvoir le développement économique dans le Nord afin d’améliorer la qualité et les conditions de vie des membres de Mushkegowuk. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

« C’est une journée vraiment spéciale. Cette entente intergouvernementale est dédiée à l’ancien grand chef Stan Louttit. Je me réjouis de cette entente, mais c’est aujourd’hui que le véritable travail commence. »

Jonathon Solomon

grand chef, conseil Mushkegowuk

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Travail et emploi Régions rurales et du Nord Autochtones