Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Fournir un soutien : Pas À Pas Ensemble : Stratégie À Long Terme De L'ontario Contre La Violence Envers Les Femmes Autochtones

Document d'information archivé

Fournir un soutien : Pas À Pas Ensemble : Stratégie À Long Terme De L'ontario Contre La Violence Envers Les Femmes Autochtones

Ministère des Affaires Autochtones

Depuis 2010, le gouvernement et ses partenaires autochtones travaillent main dans la main par le biais du Groupe de travail mixte sur la prévention de la violence contre les femmes autochtones.

« Le taux alarmant de victimisation et de disparition de femmes autochtones ne peut être balayé sous le tapis quand tout le monde en parle. Cette stratégie favorise la discussion et permet de prendre action. Le soutien public de la recherche visant à stopper la violence contre les femmes autochtones, y compris la traite de personnes, maintient le problème sur l'écran radar. »

  • Dawn Harvard, présidente
    Ontario Native Women's Association
« En ce qui concerne la violence faite aux femmes autochtones, il y a toujours eu une faille dans le système. Nous méritons une justice qui est équitable et adaptée à nos cultures. Les réformes exposées dans ce plan reflètent cela et aideront à combler cette faille. Nous ne tolérerons pas la violence envers nos mères, nos filles, nos sœurs, nos tantes et nos grands mères. Cette stratégie permettra de partager leurs expériences et de mettre à l'avant plan le problème de la violence dont sont victimes les femmes autochtones. Et n'oublions pas non plus nos hommes et nos garçons disparus et assassinés. »
  • Gande chef adjointe Denise Stonefish
    First Nations Women's Caucus, Chiefs of Ontario
« La prévalence de la violence à l'endroit des femmes autochtones est alarmante. Nous devons faire notre possible pour briser le cycle. Le Programme de bien être familial peut nous aider en ce sens. Il repose sur une approche communautaire culturellement appropriée; c'est ce que nous avons toujours demandé. Ce qui peut fonctionner à Thunder Bay ne fonctionnera pas nécessairement à Toronto, et c'est pourquoi chaque communauté doit avoir les coudées franches. »
  • Sheila McMahon, présidente du Conseil
    Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres
« Pour mettre fin à la violence à l'endroit des femmes autochtones, il faut un engagement collectif et des actions concrètes. C'est ce que la stratégie à long terme permettra de réaliser. La mise en place dans la fonction publique d'un programme de formation obligatoire en savoir faire culturel relatif aux communautés des Premières Nations, métisses et inuites est un engagement clé. Il est essentiel d'accroître la sensibilisation au problème pour opérer un véritable changement et progresser vers l'atteinte de notre objectif commun : faire cesser la violence dont sont victimes les femmes des Premières Nations, métisses et inuites. »
  • Gary Lipinski, president
    The Métis Nation of Ontario
« Pour briser le cycle de la violence, il faut au préalable assurer la prévention. Le Programme de bien être familial garantira un soutien culturellement approprié et efficace à la maison par l'intervention et la prévention. Ainsi, nos enfants pourront grandir dans une communauté forte, en dehors des services de bien être de l'enfance. »
  • Chef Fawn Wapioke
    Shoal Lake 39
    Independent First Nations








Partager

Sujets

Gouvernement Autochtones