Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario fait équipe avec les Premières Nations dans la lutte aux changements climatiques

Communiqué archivé

L'Ontario fait équipe avec les Premières Nations dans la lutte aux changements climatiques

Le Fonds d’investissement vert appuie la transition vers une économie à faibles émissions de carbone

L'Ontario poursuit la mise en œuvre de sa nouvelle Stratégie en matière de changement climatique en investissant 13 millions de dollars dans deux initiatives visant à aider les collectivités autochtones à lutter contre le changement climatique et à stimuler la croissance économique.

La province verse 5 millions de dollars du Fonds d'investissement vert au Centre ontarien de ressources sur les impacts climatiques et l'adaptation, en partenariat avec l'Ontario First Nations Technical Services Corporation. Cet investissement contribuera à procurer aux collectivités autochtones la formation, les outils et l'infrastructure nécessaires à la lutte contre les changements climatiques par les moyens suivants :

  • Élaboration de plans d'adaptation aux changements climatiques
  • Renforcement des capacités techniques permettant aux collectivités autochtones de profiter des possibilités économiques offertes par le programme de plafonnement et d'échange proposé par l'Ontario
  • Élaboration d'une étude d'impact sur les changements climatiques dans le Nord de l'Ontario à partir des données générées par les plans d'adaptation

L'Ontario s'engage aussi à investir 8 millions de dollars pour l'élaboration de solutions avancées basées sur les miniréseaux dans des collectivités des Premières Nations. Ces projets de miniréseaux stimuleront la croissance économique en réduisant la dépendance au carburant diesel et en permettant l'établissement de sources d'énergie stables et prévisibles.

La transition du diesel vers les miniréseaux est aussi cruciale dans la lutte contre les changements climatiques et l'atteinte de l'objectif de réduction de la pollution par les gaz à effet de serre que s'est fixé l'Ontario, soit de parvenir à des niveaux d'émissions inférieurs de 80 pour cent par rapport à ceux de 1990 d'ici 2050.

Le nouveau Fonds d'investissement vert de l'Ontario représente une mise de fonds dans le programme de plafonnement et d'échange visant à stimuler l'économie, à créer des emplois et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces investissements vont favoriser l'avènement d'un environnement propre, sain et à faibles émissions de carbone pour l'avenir et transformer notre façon de vivre, de nous déplacer, de travailler et de nous adapter à notre milieu, tout en permettant l'établissement de collectivités fortes et durables.

La création de partenariats avec les collectivités autochtones dans la lutte aux changements climatiques s'inscrit dans le plan du gouvernement qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer de nouveaux emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Aux niveaux actuels, environ 65 kilotonnes de gaz à effet de serre sont émis chaque année par la production continue d’électricité par génératrice diesel dans les collectivités éloignées des Premières Nations en Ontario.
  • En seulement 10 ans, la province est devenue une figure de proue en Amérique du Nord pour la conception, l’utilisation et la fabrication d‘énergie propre.
  • Un sondage de Canada2020 démontre que 84 % des Canadiens estiment que les pays prospères comme le Canada ont l’obligation de faire preuve de leadership international dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • En mai 2015, l’Ontario est devenu la première province canadienne à établir un objectif de mi-parcours en matière de réduction de la pollution par les gaz à effet de serre de 37 % sous les niveaux de 1990 d’ici 2030.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous devons absolument veiller dès maintenant à ce que les Premières Nations disposent des outils nécessaires pour lutter contre les changements climatiques et s’y adapter. Les investissements annoncés aujourd’hui vont aider les collectivités nordiques les plus touchées par les changements climatiques à prendre les mesures nécessaires, en plus de poser les bases pour le travail de planification. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

« Les changements climatiques ont un impact important sur les collectivités des Premières Nations et des Métis. Cet investissement est un exemple des partenariats de collaboration que nous voulons former avec les Premières Nations, les Métis, les entreprises, le milieu universitaire et d’autres partenaires non gouvernementaux afin de promouvoir le partage, les connaissances et l’action collective axés sur une économie sobre en carbone et à haute productivité, bénéfique pour tous. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

« C’est un nouvel exemple de la volonté de l’Ontario de travailler avec les collectivités des Premières Nations à réduire leur dépendance au carburant diesel coûteux, à diminuer les coûts au fil du temps et à générer une gamme d’avantages socioéconomiques. Investir dans des solutions innovatrices pour les collectivités qui dépendent actuellement de génératrices au diesel contribuera à réduire les émissions nocives, à stimuler les économies locales et à créer des emplois dans le secteur des énergies propres. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Énergie

« Cette initiative renforcera la capacité de résilience des Premières Nations face aux changements climatiques et les aidera à trouver des moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les Premières Nations seront aussi mieux en mesure de profiter des possibilités économiques associées au futur système de plafonnement et d’échange relatif aux émissions de carbone en Ontario. »

Al Douglas

Directeur, Centre ontarien de ressources sur les impacts climatiques et l’adaptation

« L’engagement pris aujourd’hui par le gouvernement de l’Ontario de soutenir les Premières Nations dans la lutte aux changements climatiques est un geste encourageant pour l’Ontario First Nations Technical Services Corporation. L’investissement annoncé aujourd’hui procurera aux conseils tribaux et aux Premières Nations de l’Ontario des outils pour mieux aborder les questions cruciales liées aux changements climatiques. En travaillant ensemble, nous pourrons atteindre des résultats considérables tant pour nous-mêmes que pour nos collectivités et nos nations. »

Shannin Metatawabin

directeur général, Ontario First Nations Technical Services Corporation

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie