Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le Canada, l'Ontario et la Première Nation des Cris de Chapleau célèbrent le règlement d'une revendication territoriale

Bulletin archivé

Le Canada, l'Ontario et la Première Nation des Cris de Chapleau célèbrent le règlement d'une revendication territoriale

ministère des Affaires Autochtones

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ainsi que la Première Nation des Cris de Chapleau ont franchi aujourd'hui une nouvelle étape dans le renouvellement de leur relation en soulignant le règlement de l'une des premières revendications déposées concernant les droits fonciers issus de traités en Ontario. L'accord de règlement négocié porte sur une revendication territoriale particulière en suspens et qui remonte à il y a plus de cent ans. 

Le règlement, qui découle d'obligations non respectées aux termes du Traité no 9, comprend une indemnité financière d'environ 21,5 millions de dollars de la part du Canada et près de 4 000 hectares de terres de la Couronne de l'Ontario, qui versera également une indemnité de plus de 350 000 dollars.

Conformément au règlement, la Première Nation des Cris de Chapleau pourra demander au gouvernement du Canada d'ajouter ces terres à celles de sa réserve, située dans le Nord de l'Ontario. Les terres et l'indemnité financière serviront à répondre aux besoins socioéconomiques actuels et à venir de la collectivité. 

Le règlement des revendications fait partie des nombreuses étapes vers la guérison et la réconciliation avec les Autochtones et contribue à forger un avenir meilleur pour tous.

Faits en bref

  • La Première Nation des Cris de Chapleau est signataire du Traité no 9. Son assise foncière actuelle totalise 10,36 kilomètres carrés. Elle se trouve à proximité de la ville de Chapleau, dans le Nord de l’Ontario.
  • La revendication particulière de la Première Nation des Cris de Chapleau a été acceptée aux fins de négociation, car la Première Nation n’a pas reçu les terres auxquelles elle avait droit aux termes du Traité no 9.
  • Au cours des négociations, des consultations approfondies ont eu lieu sur le volet du règlement qui inclut des terres de la Couronne provinciale avec d’autres groupes autochtones et les intervenants locaux.
  • Les membres de la Première Nation ont voté en faveur du règlement le 16 janvier 2016. L’Ontario a approuvé le règlement le 21 mars 2016. Le Canada lui a accordé son approbation définitive le 20 mai 2016.

Ressources additionnelles

Citations

« Je tiens à féliciter les parties pour le règlement de la revendication des Cris de Chapleau. Cet accord permettra d’augmenter considérablement leur assise territoriale en vue de répondre à leurs besoins actuels et futurs, créant ainsi de nouvelles occasions pour les membres de la collectivité. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« Le règlement de cette revendication est un pas de plus vers la réconciliation. Conclu dans un esprit de collaboration et de renouvellement de la relation, ce règlement négocié honore une obligation issue d'un traité et offre de nouvelles possibilités aux Cris de Chapleau, qui pourront ainsi bâtir un avenir prospère au profit de leurs membres et de tous les Canadiens. »

Carolyn Bennett

ministre des Affaires autochtones et du Nord

« Après huit longues années de négociation, les Cris de Chapleau ont pu régler une revendication vieille de 110 ans avec les gouvernements fédéral et provincial. Malgré tout, cette réussite ne compensera jamais les pertes subies. Notre peuple croit au cercle et aux valeurs de la vérité, de l’honneur et de la résilience. »

Keith Corston

Chef, Première Nation des Cris de Chapleau

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord