Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario marque de nouveaux progrès vers la réconciliation avec les peuples autochtones

Communiqué archivé

L'Ontario marque de nouveaux progrès vers la réconciliation avec les peuples autochtones

La province et ses partenaires autochtones, ensemble vers un avenir meilleur

Avec ses partenaires autochtones, l'Ontario met en place des programmes et des mesures pour prendre acte de notre passé et améliorer les résultats et les perspectives pour les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis. 

Aujourd'hui, la province a publié un bilan des progrès accomplis au cours de la dernière année dans la mise en œuvre de la stratégie Cheminer ensemble : l'engagement de l'Ontario envers la réconciliation avec les peuples autochtones.


Dans le cadre de cette stratégie, publiée en mai dernier, une somme de 250 millions de dollars sera investie sur une période de trois ans pour guérir les séquelles persistantes des pensionnats, combler les écarts en matière de soins de santé et d'éducation, lever les barrières économiques, mettre en place un système de justice réceptif et culturellement adapté, promouvoir la culture autochtone et renouveler les relations avec les peuples autochtones.

Nos principales réalisations au cours de la dernière année sont les suivantes :

  • Nous avons travaillé avec nos partenaires autochtones à accroître les services en matière de santé mentale et de dépendance, afin que les jeunes, les adultes et les familles autochtones puissent obtenir un traitement culturellement adapté plus près de chez eux.
  • Nous nous sommes efforcés de rendre le système de justice plus sensible aux besoins des Autochtones : nous avons créé un Conseil des aînés, chargé de conseiller le Procureur général de l'Ontario; nous avons contribué à réduire la surreprésentation des Autochtones dans le système judiciaire; nous avons financé 30 nouveaux programmes communautaires de justice réparatrice et appuyé 24 projets axés sur la revitalisation des principes et des systèmes juridiques autochtones, notamment la mise en place d'un tribunal en langues autoch­tones, en collaboration avec les collectivités autochtones; et nous avons soutenu financièrement des projets pilotes sur l'application des règlements administratifs des bandes ainsi que des programmes de libération sous caution et de détention provisoire des Autochtones.
  • En collaboration avec des parties intéressées du secteur de l'éducation et des partenaires autochtones, nous avons tenu un symposium sur les langues autochtones à l'Université Lakehead, dans le cadre d'une stratégie de soutien aux cultures autochtones et de revitalisation des langues autochtones en Ontario.
  • Nous avons appuyé la restauration du pensionnat Institut Mohawk, qui sera transformé en centre d'interprétation, où les visiteurs pourront s'instruire sur les expériences des élèves et l'histoire des pensionnats.

La province continuera, avec ses partenaires autochtones, à réaliser les engagements pris dans Cheminer ensemble. Améliorer les résultats des Autochtones sur le plan des conditions sociales, de l'économie et de la santé représente un pas dans la démarche de guérison et de réconciliation entreprise par l'Ontario. Cet effort reflète la volonté du gouvernement de travailler avec ses partenaires autochtones à créer un avenir meilleur pour tous les citoyens de la province.

Faits en bref

  • Le 30 mai 2016, la première ministre Kathleen Wynne a présenté des excuses au nom du gouvernement de l’Ontario pour les mauvais traitements infligés dans les pensionnats et pour le tort causé aux Autochtones, à leurs cultures, à leurs collectivités et à leurs familles.
  • L’Ontario comptait 18 pensionnats, fréquentés par des enfants autochtones âgés entre 5 et 14 ans. Le dernier pensionnat en Ontario a fermé ses portes en 1991.
  • L’Institut Mohawk, l’un des plus anciens pensionnats au Canada, a été exploité de 1828 à 1970.
  • Dans son rapport final, la Commission de vérité et réconciliation du Canada lançait 94 appels à l’action, en invitant instamment tous les ordres de gouvernement à s’employer ensemble à corriger les torts causés par les pensionnats.

Ressources additionnelles

Citations

« L’Ontario prend les mesures voulues pour réaliser son engagement envers la réconciliation. En partenariat avec les collectivités et les organisations autochtones, nous établissons de nouvelles relations, appuyons la revitalisation de la culture autochtone et travaillons à lever les obstacles pour les peuples autochtones de la province. Malgré les excellents progrès accomplis au cours de la dernière année, il reste beaucoup à faire. Je suis impatient de continuer le travail avec nos partenaires autochtones et de poursuivre cette démarche que nous avons entreprise ensemble. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« Au nom des Chiefs of Ontario, nous accueillons favorablement le rapport d’étape sur les engagements de l’initiative Cheminer ensemble et souhaitons que ce travail de collaboration s’accélère au cours des prochains mois. Des progrès ont été accomplis dans des domaines essentiels, comme la garde d’enfants, la santé mentale et la promotion de la vie. Ces améliorations trouvent écho dans chacune des collectivités des Premières Nations de l’Ontario. Nous devons porter une attention particulière aux questions de sécurité communautaire et de justice. Dans le cheminement que nous avons entrepris ensemble, la véritable réconciliation signifie que nos enfants et nos jeunes, les femmes et les aînés, se sentent en sécurité tant au sein de nos communautés que dans chaque municipalité et chaque ville de l’Ontario. »

Chef Isadore Day

Chef régional de l’Ontario, Chiefs of Ontario

« À titre de procureur général, je suis déterminé à chercher une solution aux difficultés auxquelles sont confrontés les Autochtones – victimes, accusés et collectivités – dans tous les aspects du système de justice. C’est pourquoi notre gouvernement prend des mesures pour améliorer les programmes éprouvés consacrés aux Autochtones, tout en appuyant les efforts déployés par les collectivités pour définir, revitaliser et rétablir leurs lois. Ensemble, nous mettons en place un système de justice réceptif et adapté à la culture. »

Yasir Naqvi

procureur général

« En collaboration avec les collectivités et les organisations autochtones, nous établissons des relations positives et respectueuses, qui vont apporter des changements significatifs pour la santé et le bien-être des Autochtones. Ensemble, nous avons considérablement amélioré l’accès à des services de soins de santé adaptés à la culture, qui répondent aux besoins particuliers des peuples autochtones de l’Ontario. »

Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Notre gouvernement est déterminé à façonner l’avenir en établissant des relations fondées sur la confiance et le respect avec les peuples autochtones. Dans la Stratégie ontarienne pour la culture, l’Ontario doit être un lieu où chacun peut exprimer son potentiel créatif et participer à la culture. Soutenir les collectivités autochtones est l’une des nombreuses étapes de ce cheminement vers la réconciliation avec les peuples autochtones. »

Eleanor McMahon

ministre de la Culture, du Tourisme et du Sport

« Notre gouvernement a pris le chemin de la réconciliation avec les peuples autochtones de l’Ontario. Je sais que l’éducation est déterminante dans la nouvelle voie que nous entreprenons ensemble. C’est pourquoi notre gouvernement déploie tant d’efforts pour que les élèves des Premières Nations, métis et inuits aient toutes les possibilités et toute l’aide nécessaires pour réussir, où qu’ils résident dans la province. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Éducation

Renseignements

Partager