Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et la Métis Nation of Ontario annoncent l'identification de six autres communautés métisses historiques

Bulletin

L'Ontario et la Métis Nation of Ontario annoncent l'identification de six autres communautés métisses historiques

Travailler ensemble pour faire progresser la réconciliation

L'Ontario et la Métis Nation of Ontario (MNO) sont heureux d'annoncer l'identification des communautés métisses historiques situées dans l'ensemble de l'Ontario.

Dans l'esprit de la réconciliation, la province et la MNO ont travaillé ensemble pour déterminer si des communautés métisses historiques existaient dans certaines régions de l'Ontario. À la suite de cette collaboration, six nouvelles communautés métisses historiques ont été identifiées :

  • La communauté métisse historique de la rivière à la Pluie/lac des Bois
  • La communauté métisse historique de Northern Lake Superior
  • La communauté métisse historique d'Abitibi Inland
  • La communauté Métis historique de Mattawa/Rivière-des-Outaouais
  • La communauté métisse historique de Killarney
  • La communauté métisse historique de la baie Georgienne

Ces communautés métisses historiques ont développé leurs propres identités collectives distinctes, chacune avec ses propres coutumes, pratiques et traditions. Bien que l'identification de ces communautés métisses historiques soit une étape importante, elle ne permet pas de déterminer qui est Métis ou qui détient des droits métis, ni ne définit les zones ou territoires de récolte métisse.

Travailler en partenariat avec la MNO pour identifier les Métis historiques est l'une des nombreuses étapes sur le chemin de la guérison et de la réconciliation de l'Ontario. Il reflète l'engagement du gouvernement de travailler avec des partenaires autochtones, pour créer un avenir meilleur pour toutes les personnes dans la province. 

Faits en bref

  • En 2003, la Cour suprême du Canada a confirmé dans l’arrêt R. c. Powley l’existence d’une communauté métisse dans et autour de Sault Ste. Marie, avec sa propre culture métisse distinctive. Ce jugement a également reconnu que cette communauté Métis détient le droit de chasser pour se nourrir. Dans le cadre de l’arrêt Powley, la première étape pour reconnaître les droits des Métis est de déterminer si une communauté métisse historique existe dans une zone donnée.
  • Les Métis sont reconnus comme l’un des trois peuples autochtones distincts ayant des droits protégés par l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.
  • Les communautés métisses historiques distinctes ont commencé à émerger en raison du commerce des fourrures dans ce qu’est actuellement l’Ontario. Ces communautés se sont développées selon des routes stratégiques maritimes et du commerce avant que le gouvernement de la Couronne prenne le contrôle politique et juridique dans ces régions.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

David Zimmer

« L’Ontario a bâti un solide partenariat avec la Métis Nation of Ontario et nous nous sommes engagés à faire progresser une réconciliation significative et à respecter nos obligations constitutionnelles envers les Métis. Dans les cas où nous avons des obligations qui se chevauchent envers les Premières nations et les Métis, l’Ontario s’est engagé à collaborer avec les partenaires concernés pour obtenir des résolutions justes et équilibrées. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« La Métis Nation of Ontario est ravie et fière d’annoncer les résultats de son travail collaboratif avec l’Ontario, dans l’identification des communautés métisses historiques. L’avancement et la reconnaissance des droits des Métis ont toujours été et restent la priorité absolue pour nos citoyens et nos communautés. Cette étape importante fournit une base pour une réconciliation significative ainsi que des négociations futures avec la Couronne sur ces questions importantes. »

France Picotte

présidente par intérim de la Métis Nation of Ontario

Contacts Médias

Partager