Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit dans la formation professionnelle des Premières Nations de la région de Thunder Bay

Communiqué archivé

L'Ontario investit dans la formation professionnelle des Premières Nations de la région de Thunder Bay

La province aide les collectivités des Premières Nations à former et à constituer une main d’œuvre qualifiée

ministère des Affaires Autochtones

L'Ontario investit dans la formation professionnelle et les possibilités de développement économique pour les Autochtones de la région de Thunder Bay. 

En visite à la Première Nation de Fort William, le ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation, David Zimmer, a annoncé que la province appuyait une initiative de formation professionnelle pour les Autochtones, en collaboration avec SuperCom Industries LP.

Grâce à cet investissement, réalisé dans le cadre du Fonds de développement économique pour les Autochtones de l'Ontario, jusqu'à 244 membres des Premières Nations avoisinantes pourront se préparer à occuper des emplois dans le secteur de la construction pour le Projet de raccordement électrique Est-Ouest-- ligne de transport d'électricité de 230 kilovolts reliant le poste de transformation de Wawa à celui de Lakehead, près de Thunder Bay. Les participants proviennent des six Premières Nations qui seront touchées par le projet (Michipicoten, Pic Mobert, Biigtigong Nishnaabeg, Pays Plat, Red Rock et Fort William), qui contribuera à assurer la fiabilité de l'approvisionnement électrique à long terme dans le Nord-Ouest de l'Ontario.

Les participants acquerront des compétences transférables à d'autres emplois à plein temps, notamment l'entretien de la ligne de transport lorsque le projet sera achevé.

Le soutien au développement économique des collectivités autochtones s'inscrit parmi les nombreuses initiatives menées par l'Ontario sur la voie de la guérison et de la réconciliation avec les peuples autochtones. Il reflète l'engagement de la province à collaborer avec des partenaires autochtones pour assurer un avenir meilleur à l'ensemble des Ontariens.

Faits en bref

  • L’Ontario investit plus de 240 000 $ dans SuperCom Industries LP afin d’appuyer la formation professionnelle des Autochtones.
  • D’autres projets menés dans la région de Thunder Bay recevront du financement de développement économique de la province, notamment :
    • une somme de 500 000 $, versée à Anishinabek Employment & Training Services, de Thunder Bay, pour la réalisation de ses programmes de formation pour les préposés aux services de soutien à la personne et les manœuvres en construction;
    • un investissement de 57 746 $ dans le projet de gestionnaire de scierie pour la Première Nation Bingwi Neyaashi Anishinaabek, afin que la scierie de la Première Nation soit administrée par un gestionnaire qualifié;
    • une somme de 50 000 $, remise à la Première Nation Bingwi Neyaashi Anishinaabek pour la réalisation d’une étude de faisabilité relative à la construction d’un centre polyvalent abritant des locaux du gouvernement.

Ressources additionnelles

Citations

« Cet investissement contribuera à élargir les possibilités d’emplois pour de nombreuses communautés des Premières Nations en Ontario et favorisera le développement continu et la prospérité du Nord de la province. Ces subventions témoignent de l’engagement de l’Ontario à travailler en étroite collaboration avec ses partenaires des Premières Nations au développement des compétences et des possibilités économiques de leurs communautés. C’est un grand pas dans la démarche vers la réconciliation entreprise par l’Ontario, qui contribuera à assurer un avenir meilleur pour l’ensemble des Ontariens. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« SuperCom Industries LP est une entreprise entièrement contrôlée par les Premières Nations : un partenariat entre les Premières Nations de Fort William, de Red Rock, de Pays Plat, de Pic Mobert, de Michipicoten et la Première Nation anichinabée de Biigtigong. Grâce au Fonds de développement économique pour les Autochtones créé par le gouvernement, Supercom a pu embaucher six conseillers en formation et un coordonnateur de la formation, chargés de recruter et de maintenir en poste des travailleurs provenant de toute la région. Les conseillers et le coordonnateur recruteront plus de 200 personnes qui recevront une formation dans le cadre de la construction de la ligne de transport Est-Ouest. Avec l’apport des conseillers, du coordonnateur de la formation et du gouvernement, Supercom sera en mesure de créer une main-d’œuvre hautement qualifiée, formée de travailleurs qui acquerront des compétences transférables tout au long de leur carrière. »

Matthew Dupuis

membre du conseil d’administration, Supercom

Renseignements

Partager