Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit dans les communautés et les jeunes autochtones

Bulletin archivé

L'Ontario investit dans les communautés et les jeunes autochtones

La province aide à répondre aux besoins urgents dans les communautés des Premières nations

L'Ontario aide à répondre aux besoins urgents et non comblés dans les communautés des Premières nations partout en Ontario en investissant dans la jeunesse autochtone et les solutions communautaires.

Près d'un an après sa création, le tout premier Secrétariat du mieux-être des jeunes et des communautés autochtones de l'Ontario travaille étroitement avec les partenaires autochtones pour remédier aux crises, notamment les suicides chez les jeunes, et améliorer des possibilités de mieux-être des jeunes et des communautés.  

Le financement soutient des initiatives sur le terrain visant à :

Favoriser le leadership des jeunes

  • Soutenir les jeunes autochtones pour qu'ils planifient et mettent sur pied un forum sur le leadership chez les jeunes.
  • Soutenir la participation des jeunes autochtones dans des projets communautaires qui favorisent le mieux-être environnemental, social, spiritual et physique, par l'entremise d'un projet de partenariat de jeunes autochtones en Ontario.

Créer des parcours menant au mieux-être

  • Soutenir le travail de cinq communautés éloignées dans la nation Nishnawbe Aski et  le Grand Council Treaty 3 pour élaborer et mettre en œuvre des plans visant le mieux-être au sein des communautés.

Soutenir les jeunes et les familles dans leur chemin vers la guérison

  • Revitaliser le Stormer Lake Family Wellness Centre dans la Première Nation de Pikangikum, de sorte que les personnes qui ont subi des traumatismes ainsi que leurs familles puissent guérir ensemble, et investir dans une base de données appartenant à la communauté pour cerner les besoins et priorités en matière de services de santé mentale. 

Établir le lien entre les jeunes et leur territoire et leur culture

  • Élargir la clinique favorisant le hockey de Right To Play à Fort Severn.
  • Fournir du financement pour étendre le programme Promotion de l'acquisition de compétences essentielles dans la jeunesse autochtone (PLAY) à plus de 60 communautés des Premières nations.
  • Financer les investissements de la Jays Care Foundation (disponible en anglais seulement) dans les jeunes champions des communautés de la côte de la Baie-James et du Grand Council Treaty No 3 pour mener des activités et des événements dans leurs communautés.  
  • Financer Outside Looking In (disponible en anglais seulement), qui crée des possibilités et des espaces sécuritaires pour les jeunes autochtones au  moyen de la danse, à l'école secondaire Dennis Franklin Cromarty et dans les communautés avoisinantes. 

Pour aller de l'avant, l'Ontario élabore et met en oeuvre un plan d'action avec le cercle de participation des partenaires autochtones. Ce cercle crée un forum pour les partenaires autochtones, les communautés, les jeunes, les fournisseurs de services et les gouvernements pour établir des partenariats, élaborer des solutions et mettre en œuvre des initiatives qui soutiendront la sécurité, le rétablissement, le mieux-être et la coordination améliorée au sein des gouvernements et des communautés. Il permettra également d'examiner les causes profondes des obstacles qui ont empêché de nombreux jeunes autochtones en Ontario de réaliser leur plein potentiel.

Le soutien des jeunes et des communautés autochtones représente l'une des nombreuses étapes sur la voie de la réconciliation avec les peuples autochtones et de la guérison. Il illustre l'engagement du gouvernement de travailler avec ses partenaires autochtones en vue de créer un avenir meilleur pour tous, dans la province.

Faits en bref

  • L’Ontario a investi 500 000 $ par l’entremise du Secrétariat du mieux-être des jeunes et des communautés autochtones pour le soutien des jeunes autochtones.

Ressources additionnelles

Citations

« Il est très important que les services autochtones soient documentés par des perspectives autochtones, et développés en collaboration avec des partenaires autochtones. Les investissements par le Secrétariat du mieux-être des jeunes et des communautés autochtones permettront de codévelopper des initiatives qui s’inscrivent dans les priorités uniques d’une communauté autochtone et les besoins de ses jeunes, et de mieux les soutenir sur le chemin de la guérison et du mieux-être. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

Renseignements pour les médias

Partager