Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Initiative de prévention de l'itinérance dans les collectivités

Document d'information archivé

Initiative de prévention de l'itinérance dans les collectivités

L'Initiative de prévention de l'itinérance dans les collectivités (IPIC) est un investissement financé à 100 p. 100 par le gouvernement provincial qui permet aux municipalités locales d'avoir recours à un financement souple au chapitre des programmes pour concevoir des programmes destinés aux sans abri, adaptés aux besoins de leurs collectivités. 

Par exemple, le financement qui avait jadis servi à financer des lits dans des centres de refuge peut désormais être alloué par la collectivité pour offrir des services de logement et de soutien stables. Il devient ainsi plus facile d'offrir un logement permanent à des personnes dans le besoin et il s'agit d'une option mieux adaptée aux collectivités locales et aux personnes qu'elles servent.

Les municipalités peuvent utiliser le financement en vertu de l'IPIC pour tenir compte des priorités locales et mieux satisfaire les besoins des particuliers et des familles qui sont sans abri ou qui risquent de le devenir. Administrée par des gestionnaires de services locaux, l'IPIC accorde une souplesse en matière d'utilisation du financement pour n'importe laquelle des quatre catégories générales de services :  

  • Solutions en matière de refuges d'urgence
  • Logements avec soutiens connexes
  • Autres services et soutiens
  • Prévention de l'itinérance

L'IPIC a deux objectifs majeurs :

  1. Les personnes sans abri trouvent et gardent un logement.
  2. Les personnes qui risquent de devenir sans abri gardent leur logement. 

Toutes les catégories de services n'ont pas besoin d'être financées car l'IPIC permet d'accorder un financement là où les besoins se font sentir dans la collectivité.

Lancée en 2013, l'IPIC regroupait le financement de cinq programmes liés à l'itinérance qui étaient auparavant administrés par le ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) et le ministère des Affaires municipales et du Logement (MAML) en un seul programme administré par le MAML et offert par les gestionnaires de services.

Au 31 mars 2014, l'IPIC avait aidé plus de 33 100 ménages sans abri à trouver un logement et environ 83 800 ménages risquant de devenir sans abri à rester dans leur logement.

Par l'entremise de la Stratégie de réduction de la pauvreté, le gouvernement s'est fixé comme objectif ambitieux d'éradiquer l'itinérance en Ontario en accordant des soutiens aux particuliers et aux familles qui sont actuellement sans abri ou qui risquent de le devenir. Cet objectif sera atteint en partie en s'appuyant sur la Stratégie à long terme de logement abordable (SLTLA) et par le biais d'initiatives comme l'IPIC. L'Ontario a également créé un Comité consultatif d'experts pour la prévention de l'itinérance. Le comité offrira des conseils pratiques sur le meilleur moyen de réaliser cet objectif, en commençant par les méthodes de définition et d'évaluation de l'itinérance. La province concevra un plan d'action pour mettre fin à l'itinérance une fois que le comité aura formulé ses recommandations, et publiera un rapport provisoire chaque année.

L'Ontario maintient l'allocation de financement actuelle de l'IPIC pendant deux ans, en attendant d'obtenir les conclusions du Comité consultatif d'experts pour la prévention de l'itinérance et la mise à jour de 2015-2016 de la Stratégie à long terme de logement abordable.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Régions rurales et du Nord Autochtones Nouveaux venus Parents Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes