Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit 92 millions de dollars pour créer des emplois et moderniser le parc de logements sociaux

Communiqué archivé

L'Ontario investit 92 millions de dollars pour créer des emplois et moderniser le parc de logements sociaux

Le Fonds d'investissement vert permet de lutter contre le changement climatique et de stimuler l’économie ontarienne

L'Ontario continue de mettre en œuvre sa nouvelle Stratégie en matière de changement climatique en investissant 92 millions de dollars du Fonds d'investissement vert dans des travaux de modernisation du parc de logements sociaux, afin de bénéficier des possibilités économiques offertes par les technologies propres, d'améliorer l'efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La plupart des tours de logements sociaux en Ontario ont été construites durant les années 1960 et 1970. Elles peuvent utiliser jusqu'à 25 p. 100 d'énergie de plus par mètre carré qu'une maison. Pour veiller à ce que ces immeubles relèvent mieux les défis du changement climatique, la province investit 82 millions de dollars pour moderniser sur le plan énergétique les tours de logements sociaux comprenant au moins 150 logements. Les travaux de modernisation incluront l'installation de chaudières éconergétiques, l'isolation des murs extérieurs et des systèmes mécaniques, et l'installation de fenêtres et d'éclairage éconergétiques. Compte tenu d'un coût moyen variant entre 3,5 et 5,5 millions de dollars pour chaque tour de logements, le financement devrait permettre de rénover entre 16 et 23 bâtiments.

L'Ontario investira aussi 10 millions de dollars supplémentaires pour aider à accroître l'efficacité électrique d'environ 1 300 logements sociaux individuels, qui sont souvent situés dans des collectivités plus petites et des collectivités rurales.

À compter de ce mois-ci, les gestionnaires de services de logement et l'Ontario Aboriginal Housing Services Corporation pourront présenter à la province des déclarations d'intérêt en matière de financement. Les gestionnaires de services sélectionnés distribueront les fonds à compter du printemps de cette année aux projets les plus pertinents au sein de leurs collectivités.

Le nouveau Fonds d'investissement vert est un acompte de 325 millions de dollars sur le programme de plafonnement et d'échange provincial visant à renforcer l'économie, à créer des emplois et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cet investissement de 92 millions de dollars contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre d'environ 3 600 tonnes sur une période de 20 ans et à créer environ 1 650 années d'emploi.

La lutte contre le changement climatique et le soutien de la croissance, de l'efficacité et de la productivité s'inscrivent dans le plan du gouvernement qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer de nouveaux emplois. Ce plan comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • À Toronto, les tours de logements sociaux représentent 23 p. 100 de toutes les émissions résidentielles de gaz à effet de serre.
  • Selon une étude de 2012 de la Deutsche Bank, chaque tranche d’un million de dollars investie dans des travaux de modernisation éconergétique pour des immeubles de logements abordables multifamiliaux a produit entre 1,3 million et 3,9 millions de dollars d’économies énergétiques et a entrainé une augmentation du produit intérieur brut.
  • Les logements sociaux à forte densité dont les travaux de rénovation seront admissibles sont situés dans de nombreuses collectivités, notamment à Toronto, Windsor, London, Hamilton, Thunder Bay, Sudbury et Ottawa.
  • Les projets financés devront entreprendre un audit énergétique détaillé avant et après les travaux de modernisation.
  • Le nouveau Fonds d’investissement vert de la province, doté d’un budget de 325 millions de dollars, a été annoncé dans le cadre de la publication des Perspectives économiques et revue financière de 2015.
  • En mai 20015, l’Ontario est devenu la première province canadienne à se fixer un objectif à moyen terme en matière de réduction de la pollution causée par les gaz à effet de serre, soit 37 p. 100 de moins que le niveau de 1990 d’ici à 2030.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Ce nouveau programme soutiendra les travaux de modernisation nécessaires qui doivent être entrepris dans des bâtiments plus anciens qui ne sont pas éconergétiques. Ils permettront de réduire les coûts d’énergie et de mieux servir les locataires, tout en aidant en même temps les Ontariens et les Ontariennes à relever les défis climatiques d’aujourd’hui et de demain. »

Ted McMeekin

Ministre des Affaires municipales et du Logement

« Cet investissement stimulera la croissance économique, réduira les coûts de fonctionnement du logement social et permettra de lutter contre le changement climatique, soit un triple objectif positif qui aidera l’Ontario à se préparer à effectuer la transition vers une économie à faible teneur en carbone. »

Deb Matthews

Vice-première ministre et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté

« Aujourd’hui, l’Ontario prend une autre mesure importante sur le chemin d’un avenir à faible teneur en carbone. Les émissions de gaz à effet de serre provenant des bâtiments sont l’un des principaux facteurs responsables du changement climatique en Ontario. De nombreux immeubles de logements sociaux ont été construits à une époque où le changement climatique n’était pas considéré comme une menace et l’efficacité énergétique n’était pas une préoccupation. En investissant dans des travaux de réparation de ces bâtiments, l’Ontario aide les propriétaires d’immeubles à réduire leur empreinte carbone et à moderniser ces logements afin de refléter les réalités qui sont les nôtres, aujourd’hui. »

Glen Murray,

Ministre de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique

Renseignements

  • Neville McGuire

    Bureau du ministre, ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

    416 327-9720

  • Mark Cripps

    Bureau du ministre, ministère des Affaires municipales et du Logement

    416-585-6842

  • Conrad Spezowka

    Direction des communications

    416 585-7066

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Domicile et communauté