Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Améliorations énergétiques du parc de logements sociaux à Toronto

Bulletin archivé

Améliorations énergétiques du parc de logements sociaux à Toronto

L’Ontario investit près de 43 millions de dollars dans des travaux de modernisation pour lutter contre le changement climatique

L'Ontario continue de mettre sa nouvelle Stratégie en matière de changement climatique en œuvre en investissant 42,9 millions de dollars dans des travaux de modernisation du parc de logements sociaux à Toronto.

Le financement fait partie du Fonds d'investissement vert de la province, qui accorde 82 millions de dollars pour la modernisation du parc de logements sociaux, afin de se prévaloir des possibilités économiques offertes par les technologies propres, d'améliorer l'efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. La Ville de Toronto a été choisie pour distribuer le financement local et choisira des projets locaux par le biais d'un processus concurrentiel.

Un grand nombre de tours de logements sociaux en Ontario ont été construites dans les années 1960 et 1970 et peuvent utiliser jusqu'à 25 p. 100 d'énergie en plus par mètre carré qu'une maison. Pour veiller à ce qu'elles relèvent mieux les défis du changement climatique, la province finance des améliorations énergétiques dans les tours de logements sociaux contenant au moins 150 appartements. Les travaux de modernisation incluront notamment l'installation de chaudières moins polluantes, de matériau isolant et de fenêtres. On prévoit que 35 à 50 tours d'appartements sociaux en Ontario seront modernisées grâce à ce programme.

Le Fonds d'investissement vert de l'Ontario, doté d'un budget de 325 millions de dollars et représentant un acompte sur le programme provincial de plafonnement et échange, permet déjà de renforcer l'économie, de créer de bons emplois et de stimuler l'innovation tout en luttant contre le changement climatique. Il s'agit d'un véritable signal qui est donné aux Ontariens et Ontariennes à propos des effets futurs du programme provincial de plafonnement et échange. Ces investissements contribueront à assurer un avenir sain, écologique et prospère, à faibles émissions de carbone, et à transformer notre mode de vie, de transport, de travail et d'adaptation à notre environnement, tout en créant des collectivités solides et viables.

La lutte contre le changement climatique, qui soutient la croissance, l'efficience et la productivité, s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Les émissions directes provenant de bâtiments résidentiels en 2013 étaient estimées à 12 p. 100 des émissions totales de gaz à effet de serre en Ontario.
  • Selon une étude de Deutsche Bank datant de 2012 [PDF], chaque tranche d’un million de dollars investie dans des travaux de modernisation énergétique de bâtiments contenant des logements abordables multifamiliaux, a permis de générer des économies énergétiques se chiffrant à entre 1,3 et 3,9 millions de dollars et une augmentation du produit intérieur brut.
  • Le nouveau Fonds d’investissement vert de la province, doté d’un budget de 325 millions de dollars, a été annoncé lors de la présentation du document intitulé « Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario de 2015 ». Les projets du Fonds d’investissement vert incluent notamment la création d’un plus grand nombre de bornes de recharge rapide pour les véhicules automobiles; le soutien des communautés autochtones, de l’industrie et des petites et moyennes entreprises; et l’aide offerte aux organismes locaux pour les aider à lutter contre le changement climatique.
  • En mai 2015, l’Ontario est devenu la première province au Canada à fixer un objectif à mi-parcours en matière de réduction de la pollution due aux émissions de gaz à effet de serre de 37 p. 100 inférieur au niveau de 1990, d’ici à 2030.
  • L’Ontario est en train d’élaborer un programme de plafonnement et échange afin de réduire la pollution due aux émissions de gaz à effet de serre responsable du changement climatique.
  • Environ 20 p. 100 des locataires en Ontario vivent dans des logements sociaux.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement agit pour mettre un terme au changement climatique. Les émissions de gaz à effet de serre provenant des bâtiments sont un des plus importants facteurs contribuant au changement climatique en Ontario. Cet investissement aidera Toronto à réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en améliorant la qualité de vie des Ontariens et des Ontariennes à faible revenu. »

Glen Murray

Ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

« Cette initiative permet de moderniser des bâtiments plus vieux et inefficaces sur le plan énergétique, d’entrainer une réduction des coûts énergétiques et d’offrir de meilleurs services aux locataires, tout en aidant l’Ontario à relever les défis climatiques actuels et futurs. »

Ted McMeekin

Ministre des Affaires municipales et du Logement

« Investir dans des bâtiments durables est un investissement dans l’avenir de notre ville. Ce programme permet à la Ville de Toronto de rénover ses bâtiments de logements sociaux vieillissants et de réduire ainsi les émissions de carbone et d’effectuer des économies énergétiques. En collaborant avec le gouvernement provincial, nous améliorerons les conditions de vie de nos citoyens les plus vulnérables. »

John Tory

Maire de Toronto

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Domicile et communauté