Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario augmente son aide au logement pour aider jusqu'à 6 000 familles dans le besoin

Communiqué archivé

L'Ontario augmente son aide au logement pour aider jusqu'à 6 000 familles dans le besoin

La province devrait mettre fin à l’itinérance chronique d’ici 2025

L'Ontario accroît ses investissements dans l'aide au logement et les services de soutien partout dans la province afin d'aider jusqu'à 6 000 familles dans le besoin à se loger de façon permanente, un pas important vers l'atteinte de son objectif : éliminer l'itinérance chronique d'ici 2025.

Chris Ballard, ministre du Logement et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté, se trouvait aujourd'hui au Native Women's Centre Mountain View d'Hamilton pour faire l'annonce de ces nouveaux investissements, dont 20 % serviront à venir en aide aux Autochtones.

Grâce aux nouveaux services de soutien, comme des services de counseling et de traitement de la toxicomanie et des formations sur les aptitudes essentielles, les itinérants et les personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie, de santé mentale ou un handicap pourront obtenir un logement et le conserver. Le financement permettra aux municipalités et aux organismes autochtones d'offrir de façon continue des programmes de logement avec services de soutien qui sont adaptés aux besoins des itinérants chroniques de leur collectivité.

Ces investissements s'inscrivent dans le prolongement du financement sur trois ans annoncé en mars 2016 dans le cadre de la mise à jour de la Stratégie à long terme de logement abordable. Dans les prochains jours, la province lancera un processus de sélection afin de choisir un certain nombre de municipalités participantes, et collaborera avec ses partenaires autochtones pour sélectionner les organismes qui offriront ces services à la population autochtone.

Collaborer avec ses partenaires autochtones pour mettre fin à l'itinérance chronique d'ici 2025 est l'une des nombreuses étapes de l'Ontario dans son cheminement vers la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones.

Faits en bref

  • L’itinérance chronique fait référence au fait d’être sans-abri pendant six mois ou plus durant l’année.
  • Pour appuyer son objectif d’éliminer l’itinérance chronique d’ici 2025, l’Ontario augmentera ses subventions de fonctionnement pour l’aide au logement et les services de soutien à hauteur de 100 millions de dollars annuellement dès 2019-2020, ce qui portera ses investissements totaux depuis 2017 à 200 millions de dollars d’ici 2019-2020 et lui permettra d’aider jusqu’à 6 000 familles et personnes.
  • Un total de 20 millions de dollars en subventions de fonctionnement sera investi au cours des deux prochaines années pour donner aux peuples autochtones un meilleur accès aux logements avec services de soutien; dès 2019, ce financement atteindra 20 millions de dollars annuellement. Depuis 2008, l’Ontario a investi plus de 168 millions de dollars dans les logements pour les familles autochtones hors réserve.
  • Les Autochtones sont surreprésentés de façon marquée au sein de la population itinérante ontarienne et sont plus susceptibles d’avoir de la difficulté à se trouver un toit que les personnes non autochtones.
  • La province travaille également à l’élaboration d’une stratégie de logement pour les Autochtones en partenariat avec les organismes autochtones afin de répondre aux problèmes et besoins propres aux peuples des Premières Nations, aux Métis et aux Inuits.
  • La nouvelle mouture de la Stratégie à long terme de logement abordable vise à mettre en place des programmes mieux coordonnés et davantage centrés sur la personne, et donne aux municipalités la souplesse nécessaire pour répondre aux besoins locaux à l’aide de différents outils, comme le zonage d’inclusion.
  • La mise à jour de la Stratégie tient également compte des recommandations formulées en 2015 par le Comité consultatif d’experts pour la prévention de l’itinérance.

Ressources additionnelles

Citations

« En Ontario, nous croyons que chaque personne a le droit de savoir qu’elle aura un endroit sécuritaire où dormir. De cette conviction est né l’objectif de mettre fin à l’itinérance chronique d’ici 2025, et l’annonce d’aujourd’hui constitue un pas énorme en ce sens. En tant que province, nous continuerons de tendre la main à ceux qui en ont le plus besoin pour faire en sorte que chaque personne ait un toit pour de bon. »

Chris Ballard

ministre du Logement et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté

« Nous devons agir pour éliminer l’itinérance autochtone en Ontario. En augmentant les services de soutien et en finançant les organismes autochtones afin qu’ils puissent offrir des programmes de logement avec services de soutien qui répondent aux besoins uniques de leur collectivité, nous progressons vers l’atteinte de notre objectif : mettre fin à l’itinérance chronique d’ici 2025. Rompre le cycle de la surreprésentation des Autochtones au sein de la population itinérante est l’une des nombreuses étapes que doit franchir l’Ontario sur la voie de la guérison et de la réconciliation avec les peuples autochtones. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« En tant qu’ancien itinérant, je crois que les nouveaux investissements du gouvernement et son approche novatrice de l’offre de logements avec services de soutien aux personnes les plus à risque d’itinérance représentent une avancée majeure, qui met de l’avant une inclusion sociale pour tous et aidera les gens à se sortir de la pauvreté. »

Michael Creek

directeur des initiatives stratégiques chez Working for Change et membre du Comité consultatif d’experts pour la prévention de l’itinérance

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté