Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les gouvernements du canada et de l'ontario célèbrent la création de logements abordables à Kingston et dans la Région des Mille-îles

Bulletin archivé

Les gouvernements du canada et de l'ontario célèbrent la création de logements abordables à Kingston et dans la Région des Mille-îles

Kingston (Ontario) -- Un plus grand nombre de familles, d'aînés et de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance auront maintenant leur chez-soi à Kingston et dans la région des Mille-Îles. Les gouvernements fédéral et provincial investissent conjointement plus de 9 millions de dollars pour créer plus de 78 logements abordables.

Mark Gerretsen, député fédéral de Kingston et des Îles, au nom de l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), et Sophie Kiwala, députée provinciale de Kingston et des Îles, au nom de l'honorable Peter Milczyn, ministre du Logement de l'Ontario et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté, étaient sur place pour en faire l'annonce. Bryan Paterson, maire de Kingston, était aussi présent.

Cette annonce a été faite lors de l'annonce officielle d'un nouvel emplacement des Services de lutte contre les dépendances et de santé mentale au 35, rue Lyons, qui comprendra 23 logements abordables.

D'autres ensembles de logements abordables à Kingston, Brockville, Gananoque et Lansdowne ont été célébrés lors de l'évènement.

Faits en bref

  • Le 35, rue Lyons, sera adjacent à un autre immeuble des Services de lutte contre les dépendances et de santé mentale – Kingston, Frontenac, Lennox et Addington (AMHS-KFLA) où habitent des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance. Le 31, rue Lyons, a été inauguré en 2011 et comprend 46 logements.
  • Les gouvernements du Canada et de l’Ontario ont versé conjointement une contribution de plus de 2,7 millions de dollars au 35 rue Lyons, aux termes de l’Entente concernant l’Investissement dans le logement abordable (IDLA).
  • La toute première Stratégie nationale sur le logement du Canada est un plan de 40 milliards de dollars sur 10 ans, mis en place pour qu’un nombre accru de Canadiens aient un logement. Avec la Stratégie nationale sur le logement, le gouvernement fédéral reconnaît le droit de chaque Canadien d’accéder à un logement abordable qui répond à ses besoins et il prendra progressivement des mesures pour que ce droit soit respecté.

Document d’information

Ressources additionnelles

  • En tant qu’autorité en matière d’habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l’habitation et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils impartiaux à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l’habitation du pays. Pour en savoir plus, visitez le site schl.ca ou suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.
  • L’investissement dans les programmes de logement abordable fait partie du plan de l’Ontario pour créer des emplois, faire croître l’économie et aider les gens dans leur vie quotidienne. Depuis 2003, la Province a engagé plus de 5 milliards de dollars pour financer le logement abordable, ce qui a contribué à créer plus de 22 000 logements locatifs abordables et à financer plus de 335 000 réparations et améliorations dans des logements sociaux et abordables. La Province fournit en outre de l’aide pour payer les loyers et verser la mise de fonds à plus de 93 000 ménages dans le besoin. Ces investissements complètent les engagements pris dans le cadre de la récente mise à jour de la Stratégie ontarienne à long terme de logement abordable et appuient l’objectif de la province de mettre fin à l’itinérance chronique d’ici 2025. Pour de plus amples renseignements sur le logement abordable en Ontario, consultez le site ontario.ca/logementabordable ou suivez-nous sur Twitter.

Citations

« Par ces investissements effectués dans le logement abordable, notre gouvernement vient en aide aux personnes qui en ont le plus besoin, ici dans la ville de Kingston, dans la région des Mille-Îles et partout au pays. Nous sommes déterminés à dynamiser les collectivités au moyen d'initiatives comme celle-ci. Ces investissements contribuent à créer des emplois et à stimuler l’économie locale, tout en permettant aux aînés, aux familles et aux personnes seules du pays d’avoir accès à des logements sûrs et abordables. »

Mark Gerretsen

député fédéral de Kingston et des Îles

« Notre gouvernement aide les gens de Kingston et de la région des Mille-Îles à avoir un chez-soi sûr et abordable. Nous savons qu’un logement stable et sûr est un facteur déterminant pour le bien-être social et la santé, de même que l’accès à l’éducation et à l’emploi. Non seulement cet accès aide certaines familles à progresser, mais cela renforce toute notre communauté. »

Sophie Kiwala

députée provinciale de Kingston et des Îles

« Je suis content d’apprendre que le gouvernement de l’Ontario annonce un investissement pour la création à Kingston de 23 logements avec services de soutien pour les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance. L’une des priorités du conseil municipal de Kingston est de promouvoir le logement abordable pour convenir aux besoins divers et changeants de notre communauté. Je suis heureux qu’on puisse collaborer pour promouvoir ces initiatives de logement et s’assurer que toute la communauté a accès à un logement abordable. »

Bryan Paterson

maire de Kingston

« La sécurité du logement, en particulier celle des logements avec services de soutien, est un élément essentiel du rétablissement des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance. Cette nouvelle initiative de logements abordables permettra à ceux qui en ont le plus besoin d’avoir leur chez-soi. Elle vise autant à créer une communauté qu’à construire des logements abordables grandement nécessaires. AMHS-KFLA est reconnaissante envers les gouvernements de l’Ontario et du Canada, et envers la Ville de Kingston, qui ont contribué au financement de ce projet. »

Don Seymour

directeur général, Services de lutte contre les dépendances et de santé mentale – Kingston, Frontenac, Lennox et Addington

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté