Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Logement communautaire pour les plus vulnérables de l'Ontario : investir et améliorer

Communiqué

Logement communautaire pour les plus vulnérables de l'Ontario : investir et améliorer

La province rend le logement communautaire plus sécuritaire, plus efficient et plus durable

Newmarket - Le gouvernement de l'Ontario donne la priorité à la population en affectant plus de 1 G$ en 2019-2020 au maintien, à la réparation et à la croissance du parc de logements communautaires et à l'élimination de l'itinérance, a déclaré aujourd'hui Steve Clark, ministre des Affaires municipales et du Logement, à Newmarket. Le ministre Clark a aussi dévoilé la nouvelle Stratégie de renouvellement du secteur du logement communautaire de la province, qui décrit le plan du gouvernement visant à transformer un système fragmenté et inefficient en un système plus rationnalisé, plus durable et plus en mesure d'aider les personnes qui en ont le plus besoin. Se sont joints au ministre Clark lors de la déclaration : Christine Elliott, députée provinciale de Newmarket-Aurora, Christine Hogarth, adjointe parlementaire du ministre des Affaires municipales et du Logement, et John Taylor, maire de Newmarket.

« Notre gouvernement croit que les familles ontariennes ne devraient pas être obligées d'habiter des immeubles où les murs s'effritent, les toits fuient et les ascenseurs sont brisés », a dit Steve Clark, ministre des Affaires municipales et du Logement. « Nous allons collaborer avec les municipalités et les organismes sans but lucratif pour régler des problèmes comme la sécurité, la surpopulation et les longues listes d'attente. »

La nouvelle Stratégie de renouvellement du secteur du logement communautaire de l'Ontario prévoit des mesures préliminaires d'amélioration du logement communautaire dans la province :

  • inciter les locataires à chercher des opportunités à l'école et au travail en supprimant les pénalités existantes pour ceux qui travaillent plus d'heures ou qui fréquentent le collège ou l'université;
  • simplifier le calcul du loyer pour le rendre plus prévisible;
  • raccourcir les listes d'attente en faisant en sorte que les locataires priorisent leur premier choix et acceptent le premier logement offert tout en donnant aux gestionnaires de services la possibilité d'accorder des exceptions pour circonstances atténuantes;
  • protéger les locataires qui reçoivent des pensions alimentaires pour enfants en garantissant que ces paiements n'influent pas sur leur loyer;
  • offrir des logements aux personnes qui en ont vraiment besoin en exigeant des critères et des analyses concernant les actifs;
  • rendre les logements plus sécuritaires en autorisant les fournisseurs de logements à refuser les locataires qui ont été expulsés en raison d'activités criminelles.

« Nous donnons la priorité aux familles et, comparativement aux autres paliers d'administration, nous investissons davantage dans le logement et la lutte contre l'itinérance, y compris le logement avec services de soutien », a dit M. Clark. « Malgré le contexte financier difficile dont nous avons hérité, nous protégerons cet investissement crucial. Nous nous engageons à investir autant que ce que le gouvernement fédéral prévoit dans la Stratégie nationale sur le logement et avons hâte de négocier la prestation Canada-Ontario pour le logement. »

« En tant que président de Housing York, je suis bien au courant de la longue attente que nos citoyens subissent avant d'obtenir un logement abordable », a dit John Taylor, maire de Newmarket. « En imposant des limites sur les actifs et en augmentant l'efficience du processus d'offres, nous pourrons mieux servir les auteurs de demande ayant les besoins les plus impérieux. »

Faits en bref

  • De 2014 à 2018, l’Ontario a engagé 57 pour cent des dépenses liées au logement et à l’itinérance par comparaison à la part de 17 pour cent du gouvernement fédéral.
  • Le logement communautaire est fourni par des organismes sans but lucratif, des coopératives et des organismes de logement municipaux. Il comprend divers programmes allant du logement social et abordable subventionné, y compris des logements pour les Autochtones, aux suppléments au loyer et aux prestations de logement transférables qui aident les gens à trouver un logement du marché privé.

Document d’information

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté