Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide à protéger les collectivités contre les désastres

Communiqué

L'Ontario aide à protéger les collectivités contre les désastres

Un nouveau programme pilote aidera à bâtir des infrastructures résistantes aux conditions météorologiques extrêmes

BRACEBRIDGE — Le gouvernement de l'Ontario accorde la priorité à la population en veillant à ce que les collectivités de partout dans la province soient protégées contre les prochains dommages causés par des conditions météorologiques extrêmes en finançant un nouveau programme pilote.

Le programme d'Aide aux municipalités pour la reprise après une catastrophe (AMRAC) offre une aide financière aux collectivités admissibles qui doivent assumer des coûts de réparation et d'intervention d'urgence extraordinaires à la suite d'une catastrophe naturelle.

« Au printemps, de nombreuses collectivités de l'Ontario ont été dévastées par des inondations majeures, explique Steve Clark, ministre des Affaires municipales et du Logement. Nous voulons aider les municipalités à reconstruire en mieux - les routes et autre infrastructure et les ponts endommagés par les inondations, de façon à ce qu'ils puissent mieux résister aux conditions météorologiques extrêmes. Et nous savons que certaines municipalités ont peu de ressources financières pour améliorer leurs infrastructures locales. En évitant de devoir reconstruire année après année les mêmes routes ou ponts endommagés par les conditions météorologiques extrêmes, les collectivités économiseront de l'argent à long terme. »

Dans le cadre d'un projet pilote d'un million de dollars, la province offrira aux municipalités admissibles à du financement dans le cadre du Programme d'AMRAC jusqu'à 15 p. 100 de plus que les coûts estimés de reconstruction de l'infrastructure publique endommagée afin de la rendre plus résistante aux conditions météorologiques extrêmes. Par exemple, des routes pourront être surélevées afin de se retrouver au-dessus de la crue des eaux, les piliers ou la semelle des ponts peuvent être améliorés ou la taille des fossés et des puisards de rue peut être élargie afin d'augmenter la capacité d'absorption des eaux. Les collectivités qui ont été touchées par les inondations printanières survenues après le 1er mars 2019 sont admissibles à recevoir davantage de financement dans le cadre du programme pilote.

Ces investissements, qui aident à réduire le risque de dommages répétitifs liés aux conditions météorologiques extrêmes, permettront aux municipalités, aux petites entreprises et aux propriétaires de bien-fonds d'économiser du temps et de l'argent et d'assurer une meilleure sécurité des résidents lorsqu'une catastrophe survient.

« Nous avons été frappés par deux crues centenaires en quelques années seulement. Je suis donc ravi que nous puissions soutenir les municipalités dans leurs efforts visant à reconcevoir et à rebâtir les infrastructures municipales essentielles pour qu'elles puissent résister aux prochaines inondations, affirme Norman Miller, député provincial de Parry Sound-Muskoka. Le Plan environnemental conçu en Ontario de notre gouvernement appuie la mise à jour des politiques du gouvernement visant à améliorer notre résilience aux changements climatiques. Il y a quelques semaines, les maires de la région et moi-même avons discuté du sujet avec le ministre. Le ministre Clark a réagi rapidement pour apporter ces changements afin d'aider les collectivités ayant souffert des inondations du printemps. »

« La Ville de Bracebridge salue l'initiative du gouvernement provincial visant à aider les municipalités à réparer les dégâts causés par des phénomènes météorologiques extrêmes, comme les inondations qui ont touché Bracebridge et la région de Muskoka au printemps, explique le maire de Bracebridge, Graydon Smith. La possibilité d'améliorer la qualité des infrastructures municipales endommagées par les inondations ou d'autres importants événements météorologiques permet d'économiser du temps et de l'argent et assure aux municipalités une meilleure gestion de leurs finances à long terme. »

Faits en bref

  • Le Bureau d’assurance du Canada a révélé que les conditions météorologiques extrêmes ont causé pour 1,9 milliard de dollars de dommages assurés en 2018 au Canada.
  • Le Plan environnemental conçu en Ontario de notre gouvernement appuie la mise à jour des politiques gouvernementales visant à améliorer la résilience aux changements climatiques.
  • Notre gouvernement a établi un groupe de travail interne visant à trouver des moyens de réduire les risques d’inondation et a récemment effectué un sondage en ligne afin de déterminer des moyens de rendre nos collectivités plus résistantes aux inondations.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Domicile et communauté Lois et sécurité