Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre Clark à l'occasion de la Journée nationale de l'habitation

Déclaration

Déclaration du ministre Clark à l'occasion de la Journée nationale de l'habitation

TORONTO - Steve Clark, ministre des Affaires municipales et du Logement, a fait la déclaration suivante à l'occasion de la Journée nationale de l'habitation :

« La Journée nationale de l'habitation est l'occasion de se pencher sur l'importance d'avoir un chez-soi. Nos habitations sont bien plus que des briques et du mortier - elles sont la fondation nécessaire pour élever des familles heureuses et saines.

Plus d'habitations, plus de choix : le Plan d'action pour l'offre de logements en Ontario vise à réduire les formalités administratives pour faciliter et accélérer la construction de nouvelles habitations - parce que notre gouvernement est d'avis que chaque personne mérite d'avoir un chez-soi, un endroit qui répond à ses besoins et à son budget.

Un système de logement communautaire solide et efficace est essentiel pour réaliser le rêve de plus de 250 000 familles et personnes en Ontario qui vivent dans des logements communautaires. C'est la raison pour laquelle nous avons lancé notre Stratégie de renouvellement du secteur du logement communautaire pour aider à viabiliser, à réparer et à agrandir le système de logement communautaire de l'Ontario.

Nous simplifions la façon dont le loyer est calculé, afin que ce soit plus facile pour les locataires de prévoir le montant de leur loyer mensuel et que les fournisseurs de logements puissent consacrer plus de temps dans leur collectivité et moins de temps à remplir de la paperasse.

Nous éliminons les règles qui pénalisent les personnes qui travaillent plus d'heures ou qui font un retour à l'école, afin qu'elles puissent profiter des occasions qui s'offrent à elles, poursuivre leurs études, accepter un emploi et devenir autonomes sur le plan économique.

Et nous protégeons les locataires qui reçoivent des prestations pour enfants en excluant ces paiements du calcul de leur loyer.

Tous ces changements visent à aider les personnes qui ont besoin de logement communautaire et à s'assurer que le système est plus stable et viable à long terme.

J'ai assisté à de nombreuses activités et conférences sur le logement communautaire au cours des derniers mois et j'ai pu constater que les mesures prises par notre gouvernement permettent de changer les choses. Mais il en reste beaucoup à faire pour transformer le système de logement communautaire actuellement qui est fragmenté et inefficace, afin qu'il devienne un système plus simple, viable et en mesure de soutenir les personnes qui en ont le plus besoin.

Nous devons désormais fonder nos décisions sur quatre principes de base. Premièrement, nous devons relier les personnes aux logements en fonction de leurs besoins. Deuxièmement, les soutiens et les services doivent être flexibles afin de correspondre aux réalités locales. Troisièmement, nous devons entretenir des relations solides et efficaces avec tous les ordres de gouvernement, les fournisseurs de logements et les locataires. Et quatrièmement, notre approche doit promouvoir l'innovation et aider les fournisseurs de logements à assurer leur viabilité à long terme.

Les personnes qui habitent, travaillent et font du bénévolat dans le secteur du logement communautaire ont à cœur leur collectivité et veulent aider les personnes à trouver les logements dont elles ont besoin. À l'occasion de la Journée nationale de l'habitation, notre gouvernement réitère son désir de consulter tous ses partenaires et de travailler avec eux. Ensemble, nous créerons un système de logement communautaire qui est viable aujourd'hui, demain et pour les années à venir, et qui permet d'aider les personnes qui en ont le plus besoin. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté