Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty investit dans la prévention de la violence au foyer dans la région de Sault Ste. Marie

Document d'information archivé

Le gouvernement McGuinty investit dans la prévention de la violence au foyer dans la région de Sault Ste. Marie

Le gouvernement ontarien renforce les collectivités que nous habitons en octroyant un total de 33 165 $ à 13 projets à l'échelle de Sault Ste. Marie pour aider à prévenir la violence faite aux femmes et aux enfants. Mise en oeuvre par le ministère du Développement du Nord et des Mines, l'Initiative de prévention de la violence faite aux femmes compte parmi une quarantaine de programmes gouvernementaux provinciaux intéressant dix ministères et de nombreux partenaires communautaires et visant à aborder et à prévenir la violence au foyer.

Sault Ste. Marie

  • Alexander Henry High School (Sault Ste. Marie) - 2 000 $ pour offrir les programmes Survivor Island et Retention aux élèves à risque et aux élèves nécessitant un niveau élevé de soutien de Sault Ste. Marie et de la région.
  • Algoma Family Services (Sault Ste. Marie) - 3 000 $ pour sensibiliser le public aux programmes offerts par l'organisme, grâce à l'amélioration du site Web et à l'élaboration de ressources.
  • Unité sanitaire d'Algoma (Sault Ste. Marie) - 2 600 $ pour élaborer des trousses de formation afin d'aider les organismes et établissements de santé sur les plans de la formation et de l'élaboration de politiques tandis qu'ils mettent en oeuvre le protocole de dépistage RUCS (Routine Universal Comprehensive Screening for Women Abuse).
  • Collège universitaire d'Algoma (Sault Ste. Marie) - 1 840 $ pour acheter du matériel de promotion afin d'améliorer le Walk Safe Program et d'offrir un campus plus sécuritaire aux femmes.
  • Société canadienne de la Croix-Rouge, filiale de Sault Ste. Marie - 3 000 $ pour tenir des ateliers à l'intention des élèves du palier secondaire à Sault Ste. Marie, Desbarats et Wawa.
  • Le Club de l'Âge d'Or (Sault Ste. Marie) - 2 100 $ pour animer un exposé sur la violence à l'égard des personnes âgées à l'intention des femmes francophones afin qu'elles puissent reconnaître les situations d'intimidation et pour prévenir la violence physique et l'exploitation financière à l'égard des personnes âgées.
  • Le Centre Victoria pour femmes de Sault Ste. Marie - 3 000 $ pour animer, dans le cadre de la Journée internationale de la femme, un atelier sur la prévention de la violence faite aux femmes et la prise en charge personnelle.
  • Community Living Algoma - 820 $ pour tenir un atelier d'une journée afin d'inculquer aux femmes des stratégies de défense à employer en cas de violence verbale, physique ou psychologique.
  • Family Preservation Resource Centre (Sault Ste. Marie) - 2 805 $ pour élaborer aux fins de distribution une brochure complète détaillant les services, les groupes et les programmes offerts par le centre.
  • KidsHope: Promoting Healthy Lifestyles Inc. (Sault Ste. Marie) - 3 000 $ pour animer des exposés sur la prévention de la violence à l'intention des élèves de 4e et 5e années des collectivités de Sault Ste. Marie, Bruce Mines, St. Joseph Island, Echo Bay, Desbarats, Iron Bridge, Thessalon et Blind River.
  • Phoenix Rising Women's Centre and Non-Profit Homes Inc. (Sault Ste. Marie) - 3 000 $ pour animer à l'intention des femmes deux ateliers psychoéducatifs d'une demi-journée sur la maîtrise de la colère et du stress, et pour améliorer la bibliothèque du centre grâce à des ressources connexes.
  • Sault and District Women for Women (Sault Ste. Marie) - 3 000 $ pour tenir, à Sault Ste. Marie et dans la région, des séances de formation sur l'éducation et le soutien juridiques du public concernant les victimes de violence au foyer.
  • Women in Crisis Algoma Inc. (Sault Ste. Marie) - 3 000 $ pour acheter deux ordinateurs.

Initiatives visant l'ensemble du Nord

  • Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (Ottawa) - 3 000 $ pour créer une bibliothèque virtuelle à l'intention des organismes du Nord afin de les doter de meilleures ressources en vue de l'intervention auprès des femmes victimes de violence, et pour mieux sensibiliser la collectivité.
  • Centre ontarien de prévention des agressions (Toronto) - 3 000 $ pour faire la mise à jour du site Web du COPA et l'améliorer au moyen de deux nouveaux programmes de langue française visant à encourager la prévention de la violence.

Renseignements pour les médias

Partager