Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La bioéconomie du Nord reçoit un coup de pouce

Communiqué archivé

La bioéconomie du Nord reçoit un coup de pouce

Le gouvernement McGuinty investit dans la recherche sur les bioproduits à l’Université de Nipissing

L'Université de Nipissing appuie les démarches visant à créer une nouvelle bioéconomie dans le Nord de l'Ontario en établissant une chaire de recherche industrielle.

La Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario (SGFPNO) investira 333 000 $ pour établir une chaire de recherche industrielle à l'Université de Nipissing. La chaire devra élaborer des propositions économiquement et écologiquement saines. En outre, elle devra dresser un inventaire des bioressources forestières pour appuyer la demande actuelle et émergente de bioproduits, comme les biocarburants et les produits biopharmaceutiques dans le Nord de l'Ontario.

Faits en bref

  • En 2005, l’Université de Nipissing a forgé un partenariat de recherche avec le secteur privé pour élaborer des programmes et des initiatives de recherche à l’appui du secteur forestier du Nord.
  • Les fonds sont octroyés dans le cadre du Programme de technologies émergentes de la SGFPNO, qui vise à encourager les secteurs privé et public à créer de nouvelles technologies intéressantes et viables qui contribueront à la prospérité future du Nord.

Ressources additionnelles

Citations

« Ces fonds aideront l’Université de Nipissing à jouer un rôle important au chapitre de la promotion de l’exploitation efficace et durable de nos ressources forestières ainsi que de la découverte et la mise au point de nouveaux produits dérivés de nos forêts. »

Monique Smith

ministre du Tourisme

« En aidant notre secteur forestier à adapter de nouvelles technologies et stratégies, nous ferons du Nord de l’Ontario un chef de file dans le secteur des bioproduits forestiers. »

Michael Gravelle

ministre du Développement du Nord et des Mines

Partager

Sujets

Éducation et formation Régions rurales et du Nord