Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Levés géophysiques aéroportés

Document d'information archivé

Levés géophysiques aéroportés

Les levés géophysiques aéroportés nous aident à mieux comprendre la géologie d'une région en nous permettant de recueillir des données par voie aérienne et d'éviter ainsi de perturber la surface terrestre. Les levés sont réalisés à basse altitude par aéronef à voilure fixe spécialement modifié ou par hélicoptère.

Les levés sont réalisés systématiquement le long d'axes de passage parallèles qui sont séparés généralement par une distance variant de 100 mètres à un kilomètre. L'aéronef vole le long d'un axe de passage, effectue un virage à la fin de cet axe et poursuit le vol le long du prochain axe de passage.

Il existe plusieurs types de levés géophysiques aéroportés qui servent à mesurer les différentes propriétés physiques des roches, comme le magnétisme, la gravité et la conductivité électrique.

On recueille l'information au moyen d'instruments montés sur l'aéronef ou remorqués au dessous de celui-ci. Les données sont enregistrées dans des ordinateurs à bord de l'aéronef. Ces données sont traitées par la suite pour créer des cartes et des images qui servent à interpréter la géologie de la région qui a fait l'objet du levé.

La géophysique aérienne est une fonction de base du programme de la Commission géologique de l'Ontario (CGO) et assure l'infrastructure de base utilisée par l'industrie minière pour sélectionner les régions où entreprendre des activités d'exploration. Au cours des dernières années, la CGO a réalisé plusieurs levés géophysiques aéroportés fructueux, notamment dans le cadre de l'Initiative de cartographie du Grand Nord, achevée récemment.

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord