Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

On entreprend l'extension des services large bande haute vitesse dans le Nord-Ouest

Document d'information archivé

On entreprend l'extension des services large bande haute vitesse dans le Nord-Ouest

Le Northwestern Ontario Innovation Centre, situé à Thunder Bay, élabore des projets de technologie de l'information et des communications et de téléphonie cellulaire large bande dans le Nord-Ouest de l'Ontario. Le groupement ouest (« west ring ») s'étend depuis Thunder Bay vers l'ouest jusqu'à Fort Frances le long de la route 11, puis vers le nord jusqu'à Kenora le long de la route 71, puis vers l'est pour aboutir de nouveau à Thunder Bay le long de la route 17. Il comprend également le raccordement en direction nord depuis Vermilion Bay le long de la route 105 jusqu'à Red Lake.

L'étape I comporte l'extension de la capacité de l'autoroute de l'information pour le territoire. Elle vise à aborder les besoins futurs en télécommunications et à accroître la fiabilité du service à Fort Frances, Kenora, Vermilion Bay, Oxdrift et Ignace ainsi que dans beaucoup des collectivités avoisinantes. Dans le cadre de ce projet, on utilisera 1 100 kilomètres de câbles à fibres optiques existants le long des routes 11, 71 et 17, dotées maintenant d'une nouvelle capacité électronique à fibres optiques. En outre, on installera pendant la deuxième étape environ 200 kilomètres de nouvelles fibres optiques le long de la route 105, depuis Vermilion Bay jusqu'à Red Lake, pour remplacer le réseau existant de transmission par faisceaux hertziens qui relie actuellement les six collectivités le long de cette route ainsi que six collectivités autochtones du Grand Nord. Au total, 65 collectivités bénéficieront soit d'avantages directs, soit d'avantages indirects par suite de ce projet.

Ces améliorations permettront d'accroître considérablement la capacité du réseau pour ce qui est du trafic vocal et du trafic de données pour répondre aux besoins actuels et futurs.

Voici une liste partielle des avantages découlant du projet :

  • des retombées économiques liées à la présence d'employés (jusqu'à une centaine) de Bell Aliant, Bell Canada et Expertech et de leurs entrepreneurs dans la région pendant les travaux de construction;
  • de nouvelles possibilités de maintien ou de création d'emplois dans le Nord-Ouest de l'Ontario grâce à un accès mondial accru aux marchés et aux consommateurs;
  • de meilleures possibilités de croissance future grâce à l'existence d'un réseau dont la capacité sera multipliée par dix-huit (passant de 540 mégabits aujourd'hui à 10 gigabits);  
  • une capacité supplémentaire permettant l'accès aux signaux large bande supérieurs pour les applications d'affaires, services électroniques gouvernementaux et services de santé et assurant ainsi des vitesses d'accès par Ethernet de 10, 100 et jusqu'à 1 000 mégaoctets (1 gigabit);
  • un nouvel accès Internet haute vitesse pour les consommateurs et les entreprises à Jaffray Melick, Fort Frances, Ignace, Emo et Clearwater Bay; 
  • une amélioration de la fiabilité des services d'urgence, et notamment du service 9-1-1, en raison de la transmission diversifiée supplémentaire sur les lignes d'urgence.

La deuxième étape du projet vise à offrir ces mêmes avantages aux régions situées au nord de la route 17, y compris la région de Red Lake, d'ici la fin de 2009.

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord