Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Augmenter les capacités de transport afin de mieux profiter de l'énergie renouvelable

Document d'information archivé

Augmenter les capacités de transport afin de mieux profiter de l'énergie renouvelable

L'Ontario entreprend un ambitieux programme d'expansion et de remise à niveau de ses installations de transport de l'électricité. Dans une lettre de George Smitherman, vice-premier ministre et ministre de l'Énergie et de l'Infrastructure, au président du conseil de Hydro One, Monsieur Smitherman définit la vision de la province concernant les améliorations qu'il convient d'apporter au réseau de transport, ainsi que la façon de mettre en oeuvre cette vision pour en assurer la réussite.

Les présentes initiatives, composant la quatrième étape du programme en dix étapes du gouvernement McGuinty pour mettre en oeuvre la Loi sur l'énergie verte, permettront à l'Ontario de profiter au maximum des possibilités qu'offre l'énergie verte dans cette province. Les projets en question représentent un investissement d'environ 2,3 milliards $ au cours des trois prochaines années, lequel devrait entraîner la création de 20 000 emplois pendant la même période.

Ces projets visent les principales lignes de transport formant le squelette du réseau de transport, ainsi que les lignes reliant les producteurs au réseau de transport. Ces projets sont énumérés ci-dessous.

Principaux projets de transport de l'électricité

Ligne de jonction est-ouest : Nipigon par Wawa
La production d'électricité à partir d'énergies renouvelables dans le nord-ouest suscite beaucoup d'intérêt et la capacité du réseau de transport actuel d'accueillir une production additionnelle est limitée. Cette nouvelle ligne allégerait l'engorgement à cet endroit.

Ligne nord-sud/Barrie par la région du Grand Toronto
Le Nord de l'Ontario présente un potentiel important en terme de production d'électricité à l'aide des énergies éolienne et hydraulique. La ligne nord-sud et les lignes de Barrie vers la région du Grand Toronto permettront de maximiser la capacité actuelle et augmenteraient suffisamment la capacité de transfert vers l'important marché de la région du Grand Toronto.

Région de Sudbury par la région d'Algoma
Il existe, entre Wawa et Sudbury, un fort potentiel de production d'électricité de sources éolienne et hydraulique. Le réseau ne peut recevoir qu'une petite partie des nouveaux projets de la région et cette ligne viendra augmenter la capacité actuelle. Elle sera également en mesure d'accueillir d'autres projets de transport et de transmettre toute nouvelle production mise en oeuvre dans le Nord-Ouest.

Région de London par Sarnia
Le développement de la production d'électricité de source éolienne soulève beaucoup d'intérêt dans la région ouest de London. Cette ligne et divers autres projets de transport d'électricité viendront appuyer le vif intérêt des entrepreneurs pour la région.

Bowmanville par la région du Grand Toronto
Cette nouvelle ligne de transport est nécessaire pour accueillir la nouvelle production d'électricité à partir de sources renouvelables dans l'Est de l'Ontario et desservira également les autres sources.

Pickle Lake par Nipigon
Une nouvelle ligne de transport est nécessaire afin d'incorporer les projets hydroélectriques du Nord. Il est également nécessaire d'augmenter la capacité de fournir de l'électricité aux mines situées au nord de Pickle Lake. C'est l'occasion de construire une nouvelle ligne capable de répondre à ces besoins et de faciliter la connexion avec la production de source éolienne dans la région. Cette ligne est également essentielle pour aider les Premières Nations à développer des projets énergétiques et à éliminer graduellement l'utilisation du diesel en se branchant sur le réseau provincial.

Cornwall par Ottawa
La production d'électricité à partir d'énergies renouvelables dans la région située entre Ottawa et Cornwall suscite de l'intérêt. Le réseau de transport actuel dispose de peu de marge pour accommoder l'ajout de toute production additionnelle. Une nouvelle ligne de transport dans la région permettra aux nouvelles installations de production axées sur les énergies renouvelables de se brancher au réseau. Cette nouvelle ligne de transport permettrait également d'acheminer la charge sans cesse croissante dans la partie sud de la Ville d'Ottawa.

Belleville par Napanee (jonction de Selby)
Afin de permettre la production d'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables près de Belleville, une nouvelle ligne de 230 kV sera nécessaire entre Belleville et la jonction de Selby (près de Napanee). Cette ligne ajoutera également de la puissance au réseau de transport de Belleville qui fonctionne pratiquement à pleine capacité.

Chenaux par la région d'Arnprior (jonction Galetta)
Il existe un potentiel intéressant en ce qui a trait à la production d'électricité de source éolienne dans la région de Pembroke/Chenaux, dans l'Est de l'Ontario. Le réseau de transport actuel dispose de peu de marge pour accommoder l'ajout de toute production additionnelle. Une nouvelle ligne de 230 kV entre Chenaux et la jonction de Galetta, qui relierait le réseau à Ottawa, est également nécessaire pour pouvoir incorporer une production accrue d'électricité de sources renouvelables.

Projets de lignes de transport de l'électricité
En outre, une série de sept lignes de transport reliant les producteurs au réseau de transport est prévue dans différentes régions de la province. Ces lignes seront construites là où existe un vif intérêt pour la mise en oeuvre d'une production nouvelle axée sur l'énergie renouvelable dans des régions précises. Elles pourraient également renforcer la capacité de transport actuelle et rendre possible une production plus importante encore. Ces lignes de transport local seront construites dans les régions de Goderich, Manitoulin, Huron Sud, Pembroke, Parry Sound, North Bay et Thunder Bay.

Projets de transport à long terme

Nord de Sudbury
La production d'énergie hydroélectrique présente un potentiel important dans la région nord de Sudbury, jusqu'à Kapuskasing. Une fois que le projet hydroélectrique proposé pour cette région sera mis en oeuvre, il sera très difficile d'incorporer l'électricité additionnelle produite au nord de Sudbury. Une nouvelle ligne de transport est nécessaire pour permettre le développement des projets hydroélectriques et d'autres projets axés sur l'énergie renouvelable.

London par la région de Hamilton
À mesure qu'augmentera la production d'électricité à partir de sources renouvelables dans la partie ouest de London, le transfert d'énergie de London vers la région du Grand Toronto augmentera également. Lorsque ce transfert d'énergie atteindra les limites de la capacité du réseau de transport actuel entre London et Hamilton, le développement de la production d'électricité à partir de sources renouvelables sera limité. Cette restriction pourrait être allégée par la construction d'une nouvelle ligne de transport entre London et Hamilton, ce qui permettrait également le développement de nouveaux projets de production d'électricité à partir de sources renouvelables à London et dans l'ouest de l'Ontario.

Kenora par Thunder Bay
Les capacités du réseau de transport actuel entre Kenora et Thunder Bay sont limitées. Tout développement important mis en oeuvre à long terme à l'ouest de Thunder Bay ne pourra se faire que si ce réseau est consolidé.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Régions rurales et du Nord