Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Plan d'élimination du charbon en Ontario

Document d'information archivé

Plan d'élimination du charbon en Ontario

L'Ontario Power Generation peut actuellement produire 6 315 MW d'électricité à partir du charbon, dans 15 unités réparties entre quatre centrales situées en Ontario. Quatre unités au charbon - les unités 3 et 4 de la centrale de Nanticoke et les unités 1 et 2 de la centrale de Lambton, d'une capacité totale de production de 1 910 MW - seront fermées définitivement vers la fin de 2010.

La fermeture de ces quatre unités est un pas en avant vers la réalisation de l'engagement de l'Ontario dans la lutte contre le changement climatique - l'élimination de la production d'électricité axée sur le charbon d'ici la fin de 2014.

Depuis 2003, la production de l'électricité à l'aide du charbon en Ontario a diminué. La fermeture de la centrale au charbon de Lakeview en 2005 a éliminé autant d'émissions de dioxyde de carbone que si on avait retiré environ 500 000 voitures de la circulation en Ontario.

L'Ontario Power Generation (OPG) continuera à réduire les émissions de dioxyde de carbone provenant du charbon grâce à un plan d'élimination graduelle du charbon qui vise les cibles suivantes : 19,6 millions de tonnes en 2009 et 15,6 millions de tonnes en 2010. D'ici 2011, la production d'électricité axée sur le charbon sera réduite des deux tiers.

Entre temps, l'OPG étudie la possibilité de convertir certaines de ses unités au charbon afin de brûler la biomasse; elle s'intéresse en premier lieu à la conversion possible de la centrale d'Atikokan, et étudie la possibilité d'y produire de l'électricité à l'aide de combustibles renouvelables d'ici 2012.

L'engagement qu'a pris l'Ontario face à un approvisionnement axé sur l'énergie plus verte a motivé celle-ci à ajouter rapidement de nouvelles sources de production à partir de l'énergie renouvelable. Depuis 2003, l'Ontario a augmenté sa production éolienne de 15 mégawatts (MW) à plus de 1 100 MW - soit suffisamment d'électricité pour alimenter plus de 300 000 foyers ontariens. L'Ontario occupe maintenant le premier rang au Canada pour ce qui est de l'énergie éolienne, et possède une capacité de production plus importante que les deux principales provinces combinées (le Québec et l'Alberta).

L'an dernier, près de 80 pour cent de l'électricité de l'Ontario provenait de sources d'énergie ne créant pas d'émissions de gaz à effet de serre, soit l'énergie nucléaire, l'eau et le vent. La Loi sur l'énergie verte contient le système de tarifs le plus complet qui soit en Amérique du Nord, ce qui favorisera encore davantage le développement des énergies renouvelables en Ontario. Le système de tarifs offre des prix attrayants et garantis aux promoteurs de projets de production d'électricité axés sur le vent, l'eau, l'énergie solaire, la biomasse et le biogaz.


Amy Tang, bureau du ministre, 416 327-6747
Relations avec les médias, OPG, 416 592-4008 ou 1 877 592 4008

Partager

Sujets

Environnement et énergie