Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des projets hydroélectriques appuient les collectivités locales

Document d'information archivé

Des projets hydroélectriques appuient les collectivités locales

L'énergie hydroélectrique alimente la croissance en Ontario depuis avant la Confédération et est la pierre angulaire de notre production d'énergie renouvelable. C'est une source d'énergie fiable, propre et locale, qui se reproduit naturellement.

L'énergie hydroélectrique, également appelée houille blanche, comporte plusieurs avantages, dont les suivants :

  • C'est une source d'énergie propre, qui produit peu d'émissions de gaz à effet de serre.
  • Elle fait partie des technologies énergétiques les plus efficientes qui soient.
  • Elle peut facilement s'adapter aux changements soudains des besoins en énergie.
  • Les centrales hydroélectriques ont généralement de longs cycles de vie - entre 75 et 100 ans.
  • Le niveau d'eau et les plans de gestion du débit fournis par les réservoirs et les barrages peuvent servir aux activités récréatives et assurer la sécurité du public en limitant les inondations.
  • Les projets peuvent présenter des possibilités de développement économique pour les localités isolées.
  • Elle complète bien d'autres formes d'énergie renouvelables intermittentes, comme l'énergie éolienne et solaire.                                     

L'énergie hydroélectrique représentait environ un quart de la production d'électricité de la province l'an dernier. Il y a actuellement 200 centrales hydroélectriques en Ontario, représentant une capacité totale installée de plus de 8 000 mégawatts.

L'énergie renouvelable dans le Nord

L'énergie hydroélectrique compte pour plus de 80 % de l'électricité produite dans le Nord. Ontario Power Generation (OPG) produit environ 7 000 mégawatts (MW) de capacité hydroélectrique par l'entremise de 65 centrales, dont 24 (ayant une capacité totale de près de 2 000 MW) sont situées dans le Nord de l'Ontario. Un grand nombre d'installations plus anciennes ont été construites à l'époque des exploitations minières et forestières, au début du siècle dernier; certaines de ces centrales sont démolies et reconstruites afin d'en accroître la capacité.

Les travaux de construction ont commencé à deux centrales hydroélectriques d'OPG dans le Nord :

  • Lower Mattagami - réaménagement de quatre centrales hydroélectriques afin d'accroître la capacité de 438 MW.
  • Upper Mattagami et Hound Chute - réaménagement d'un complexe de quatre centrales, qui portera la capacité à 44 MW.

De plus, au printemps 2010, 95 contrats d'énergie propre à grande et moyenne échelle ont été offerts dans le Nord dans le cadre d'un nouveau programme lancé en vertu de la Loi sur l'énergie verte de l'Ontario.

Contacts

Partager