Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty reçoit du soutien pour les progrès accomplis dans l'élimination du charbon à haute teneur en soufre

Document d'information archivé

Le gouvernement McGuinty reçoit du soutien pour les progrès accomplis dans l'élimination du charbon à haute teneur en soufre

D'ici la fin de 2011, l'Ontario aura fermé définitivement 10 de ses 19 unités au charbon. Voici les commentaires que suscitent les progrès accomplis par l'Ontario concernant l'élimination complète de la production d'électricité à partir du charbon d'ici 2014 :

« La production d'électricité propre est un élément essentiel de la lutte contre le changement climatique et le smog; elle est également essentielle pour améliorer la santé de notre environnement et de nos collectivités. »
-- Jim Bradley, ministre de l'Environnement

« L'utilisation du charbon a des effets évidents sur la santé respiratoire. Grâce à la transition vers un réseau énergétique propre et la réduction des rejets atmosphériques nocifs, notre gouvernement contribue à améliorer la santé de la population de l'Ontario - aujourd'hui et dans les temps à venir.»
-- Deb Matthews, ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« En brûlant, le charbon dégage des polluants atmosphériques qui ont un impact négatif sur la santé. L'on s'attend à ce que la réduction du nombre de centrales au charbon dans la province - et, par conséquent, la diminution des rejets atmosphériques nocifs - entraîne une diminution des conséquences négatives pour la santé. »
-- Dre Arlene King, médecin hygiéniste en chef

« L'élimination du charbon comme combustible pour la production de l'électricité améliorera la santé de toutes les Ontariennes et de tous les Ontariens, en particulier les 2,4 millions de personnes qui souffrent d'une maladie respiratoire grave. Un air plus propre signifie que moins d'enfants devront se rendre à l'urgence à cause d'une crise d'asthme et que moins d'adultes devront être admis à l'hôpital pour une poussée de bronchopneumopathie chronique obstructive (B.P.C.O.). L'Association pulmonaire de l'Ontario félicite le gouvernement McGuinty de faire en sorte que l'Ontario devienne une province sans charbon. »
-- George Habib, président-directeur général, Association pulmonaire de l'Ontario

« La population de l'Ontario comprend de mieux en mieux la nécessité d'assainir l'air et nous sommes déterminés à prendre des mesures vigoureuses pour réaliser ce mandat. Le gouvernement de l'Ontario a agit. En tant qu'organisation nationale pour la santé, nous sommes très heureux de l'engagement indéfectible de la province à assainir l'air que nous respirons. »
-- Dr Rob Oliphant, président-directeur général, Société canadienne de l'asthme

« L'Ontario a adopté une position de leadership relativement au changement climatique. Au moment même où Ottawa signe l'arrêt de mort de Kyoto, l'Ontario est en voie de devenir le premier territoire nord-américain à éliminer le chardon. Les Ontariennes et les Ontariens sont très fiers de cette politique et souhaitent la voir mener à terme le plus rapidement possible. »
-- Gideon Forman, directeur général, Association canadienne des médecins pour l'environnement

« Les médecins de l'Ontario sont depuis longtemps préoccupés par les effets de la pollution atmosphérique sur la santé et sont très heureux de la décision de fermer ces unités à Nanticoke. Les centrales alimentées au charbon sont une source importante du smog qui cause des troubles respiratoires et cardiaques chez nos patients. L'engagement du gouvernement à fermer les centrales au charbon améliorera la qualité de l'air, non seulement localement, mais également dans la majeure partie du sud de l'Ontario. Le fait d'améliorer la qualité de l'air contribue non seulement à prévenir les maladies, mais permet également de réaliser des économies en soins de santé associés à ces maladies. »
-- Dr Stewart Kennedy, président, Ontario Medical Association

Renseignements pour les médias

Partager