Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de Rick Bartolucci Ministre du Développement du Nord et des Mines

Document d'information archivé

Déclaration de Rick Bartolucci Ministre du Développement du Nord et des Mines

Annonce concernant la Commission de transport Ontario Northland Sudbury (Ontario)

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Merci Ron [l'animateur de la téléconférence Ron St. Louis, chef de la Direction des services de communications du MDNM]. Bonjour tout le monde.

Mon but aujourd'hui est de m'adresser au plus grand nombre possible de gens des collectivités que cette annonce touche directement, et de donner à tout le monde la même occasion d'entendre les nouvelles que j'apporte aujourd'hui.

Je suis extrêmement heureux que le président du conseil d'administration de la Commission de transport Ontario Northland (la CTON), Ted Hargreaves, se joigne à nous aujourd'hui. Ted dira quelques mots lui aussi.

J'ai énormément de respect pour Ted. Son leadership, sa vision et sa compréhension du Nord-Est de l'Ontario, son attitude et ses perspectives positives me sont très précieuses, et je sais que son expertise unique sera de bon augure pour l'avenir des services de transport de la région.

Je voudrais également souligner le travail et le leadership du Directeur Général de Ontario Northland, M. Paul Goulet.  Je tiens à le remercier ainsi que tous les employés et employées de l'organisation, pour le niveau de qualité de services qu'ils ont essayés de pourvoir aux résidents et résidentes du Nord et à tout autres clients.

Avant de commencer, j'aimerais vous dire que le personnel vous distribuera des copies de cette déclaration.

À la suite d'une décision très réfléchie et, pour moi, extrêmement difficile, je vous informe aujourd'hui que le gouvernement procédera au dessaisissement de la Commission de transport Ontario Northland.

En raison de la magnitude de cette annonce, j'ai jugé important d'énoncer clairement les faits à la base de cette décision.

Après avoir essayé diligemment mais en vain depuis 2003 d'aider la CTON à devenir viable, les réalités financières nous ont obligés à prendre cette décision.

Aucun gouvernement n'a autant essayé que le nôtre d'aider la CTON. Depuis 2003, nous lui avons alloué 439 millions de dollars au total.

Le fait est que même si les affaires sont bonnes, le modèle de fonctionnement ne l'est pas.

Le nombre stagnant de voyageurs ainsi que la voie financière insoutenable dans laquelle la CTON est engagée sont des facteurs clés dans l'annonce d'aujourd'hui.

En particulier :

  • Les revenus ont baissé depuis 2003 alors que les subventions ont grimpé radicalement, en effet le financement du gouvernement à la CTON a augmenté de 274 pour cent.
  • La CTON n'a pas fonctionné dans les limites de son allocation annuelle depuis 2003-2004. La subvention gouvernementale moyenne a été de 61 pour cent supérieure à ce qui était prévu au budget.
  • De plus, depuis 2005, les revenus des ventes ont baissé de 140 millions de dollars à un peu plus de 100 millions de dollars.
  • Le gouvernement McGuinty prend des mesures pour que le Nord-Est de l'Ontario bénéficie d'un système de transport durable et efficace en trouvant de nouveaux fournisseurs pour prendre en charge les services assurés actuellement par la CTON.

Ceci dit, nous sommes tout à fait conscients de l'incertitude que cette décision créera à court terme pour les travailleurs concernés. J'aimerais leur affirmer, ainsi qu'aux habitants des collectivités desservies par le CTON, que le gouvernement est déterminé à mener ce processus équitablement et que les activités se dérouleront normalement jusqu'à ce que le dessaisissement ait lieu.

Pour commencer, le conseil d'administration actuel de la CTON a été dissout, et le nouveau conseil, que Ted a accepté de présider aussi, a le mandat de mener le processus de dessaisissement.

Je tiens à souligner que cette décision ne reflète en aucun cas un jugement sur le leadership et le service dévoué à la collectivité que les membres du conseil actuel ont accompli.

La nomination d'un nouveau conseil reflète plutôt la nécessité d'avoir des administrateurs possédant l'expertise spéciale pour superviser la transition et le processus de dessaisissement ainsi que les activités intérimaires de l'organisme.

Je tiens à remercier les membres du conseil pour leurs années de service à la collectivité.

M. Hargreaves sera entouré des nouveaux membres du conseil transitoire, dont la liste figure dans le document d'information qu'on vous a remis.

De plus, M. Paul Goulet demeurera au poste de Président et Directeur Général d'Ontario Northland.

Cette équipe de dirigeants chevronnés du secteur public se concentrera sur un mandat qui consiste à élaborer un nouveau modèle pour assurer les services essentiels de transport.

Permettez-moi de souligner de nouveau qu'il n'y aura pas de changement immédiat dans les services de la CTON pendant l'exploration des options de redéploiement.

Nous comprenons que les travailleurs et les résidants des collectivités qui se trouvent dans le corridor des services de transport de la CTON aient des préoccupations et des questions.

La première chose à laquelle les gens penseront sera les emplois.

De toute évidence, le processus n'est pas encore assez avancé pour que nous puissions fournir des détails sur le nombre d'emplois qui seront perdus ou gagnés ni de quelle manière.

Ce changement aura des répercussions sur 966 emplois, mais le nombre de travailleurs admissibles à une retraite anticipée allégera ces conséquences dans une certaine mesure. Il est aussi raisonnable de s'attendre à ce que les nouveaux exploitants conservent de nombreux emplois, et la possibilité que de nouveaux emplois soient créés n'est pas non plus hors de question.

Je tiens à assurer aux employés de la CTON que le gouvernement est déterminé à travailler avec eux et à leur fournir des renseignements complets et transparents au fil de ce processus. Nous fournirons des détails complets à mesure que nous en aurons.

En outre, le gouvernement fera ce qu'il faut à long terme pour que les services vitaux de transport de voyageurs et de marchandises soient maintenus, surtout pour les collectivités isolées qui n'ont pas d'autres solutions.

Par exemple, le service du train Polar Bear Express entre Cochrane et Moosonee continuera d'exister avec les subventions gouvernementales nécessaires. En outre, les biens du traversier Niska I seront transférés à la Owen Sound Transportation Company qui exploite actuellement le service de traversier de Moosonee dans le cadre d'un contrat de gestion. Il n'y aura aucun changement à ces services.

Comme je l'ai dit plus tôt, cette décision est une des plus difficiles que notre gouvernement ait dû prendre.

Nous avons dû mettre sur les plateaux de la balance les retombées de cette décision sur la population du Nord à court terme et des solutions de rechange viables que nous avons explorées afin d'améliorer les services où c'est nécessaire et d'assurer de bons emplois durables. Je sais que nous bâtirons un avenir plus solide qui présente des possibilités intéressantes car de nouvelles entreprises privées utiliseront les biens très précieux et les employés tout aussi précieux qui travaillent actuellement à la CTON.

Et maintenant, avant de revenir à notre animateur j'aimerais inviter Ted à dire quelques mots.

- 30 -

Partager