Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Commission de transport Ontario Northland

Communiqué archivé

Commission de transport Ontario Northland

L'Ontario a choisi d'adopter une nouvelle approche du transport régional dans le Nord-Est de l'Ontario en réduisant progressivement les opérations de la Commission de transport Ontario Northland (CTON).

Cette décision permettra au gouvernement de protéger les investissements dans les systèmes de santé et d'éducation des gens du Nord tout en équilibrant le budget d'ici 2017-2018.

Depuis 2003, le gouvernement a beaucoup travaillé pour rendre la CTON viable en augmentant son financement de 274 pour cent. Cependant, la demande des services stagne. De plus, la subvention actuelle pour le train Northlander est de 400 $ par passager et est devenue trop coûteuse.

  • Le financement gouvernemental est passé de 28 millions de dollars en 2003 2004 à 103 millions de dollars cette année.
  • Le nombre de voyageurs stagne à environ 320 000 par an.
  • Les revenus des ventes ont baissé de 140 millions de dollars en 2005 à un peu plus de 100 millions de dollars cette année.
  • Des autobus privés desservent la majorité des mêmes collectivités.

Un nouveau conseil a été formé pour travailler avec le président du conseil actuel, Ted Hargreaves, afin de commencer le dessaisissement de la CTON. Le mandat du conseil est :

  • d'assurer la continuation du service du Polar Bear Express
  • d'effectuer le dessaisissement d'actifs commerciaux de valeur, comme le transport ferroviaire de marchandises, la remise à neuf des wagons et les télécommunications Ontera
  • de lancer le processus d'annulation du service du train Northlander qui assure la liaison entre Toronto et Cochrane, et qui sera remplacé par un service d'autobus
  • de publier des appels d'offres pour les services d'autobus afin que d'autres exploitants reprennent les parcours d'autobus existants
  • de fusionner le service de traversier entre Moosonee et Moose Factory avec d'autres services provinciaux de traversier.

Il n'y aura pas de changements immédiats pour les employés et les services. 

Faits en bref

  • Le financement gouvernemental à la CTON a augmenté de 274 pour cent au cours des neuf dernières années en passant de 28 millions de dollars à 103 millions de dollars cette année.
  • Depuis 2003-2004, le gouvernement a investi 439 millions de dollars dans la CTON afin de l'aider à devenir viable et à s'autofinancer.
  • Le gouvernement demeure déterminé à faire en sorte que les collectivités et les industries du Nord bénéficient d'un système de transport rentable et durable. Le Plan de croissance du Nord de l'Ontario comporte une « stratégie de transport multimodal » qui inclut la mise sur pied d'une stratégie intégrée pour le transport par air, par rail, sur l'eau et par la route.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« De mémoire récente, aucun autre gouvernement que le nôtre n'a autant travaillé pour rendre la CTON viable. Nous avons investi substantiellement dans la CTON depuis 2003 mais l'organisme n'est pas sur une voie financière viable. Nous avons la responsabilité de trouver une nouvelle solution qui protège à la fois les services de voyageurs et qui fait que la population du Nord tire pleinement parti de l'argent des contribuables. Notre priorité est d'investir dans des domaines qui importent le plus pour les gens du Nord, comme les soins de santé, l'éducation, la création d'emplois, les routes du Nord et la SGFPNO. »

M. Rick Bartolucci

ministre du Développement du Nord et des Mines

« Aujourd'hui, nous avons l'occasion de construire un nouveau système de transport pour une nouvelle ère. J'ai le plaisir de participer à un processus qui apportera une solution durable assortie d'un magnifique potentiel de possibilités pour le Nord-Est de l'Ontario. »

Ted Hargreaves

président du conseil de la CTON

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes