Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Conversion de la centrale d'Atikokan à la biomasse

Document d'information archivé

Conversion de la centrale d'Atikokan à la biomasse

La centrale d'Atikokan deviendra la première installation d'Ontario Power Generation à faire la conversion du charbon à la biomasse et sera une des plus grandes centrales électriques à biomasse du monde.

La conversion devrait créer 200 emplois dans la construction et aider à protéger des emplois actuels à cette centrale qui pourra produire plus de 200 mégawatts d'énergie de source propre et renouvelable.

La centrale d'Atikokan est le plus grand employeur industriel de la ville et une source importante de revenus municipaux.

Selon les termes de l'entente de conversion de la centrale, la biomasse doit provenir des forêts ontariennes et être traitée en Ontario. L'approvisionnement ouvrira un nouveau marché pour les fibres résiduelles et catalysera l'expansion de l'industrie de la biomasse dans la province. Les granulés de bois seront principalement faits d'espèces inutilisées et insuffisamment utilisées, de bois non commercialisable, de résidus forestiers et de résidus de scieries.

Les émissions de gaz à effet de serre pendant le cycle de vie de la biomasse sont environ de 90 pour cent inférieures à celles du charbon. La biomasse est une source renouvelable très souple qui peut apporter de l'énergie sur demande. L'usine pourra augmenter et diminuer sa production très rapidement pour répondre aux changements de la demande d'électricité du Nord de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Travail et emploi Régions rurales et du Nord Consommateurs