Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario amasse 1,83 milliard de dollars destinés aux investissements dans ses infrastructures

Communiqué archivé

L'Ontario amasse 1,83 milliard de dollars destinés aux investissements dans ses infrastructures

Le gouvernement procède au placement initial dans le public des actions d'Hydro One

La première étape du placement initial dans le public (PIP) d'Hydro One est maintenant terminée et a permis de générer un produit total de 1,83 milliard de dollars qui sera consacré à des investissements essentiels dans les infrastructures de transport et d'autres infrastructures de la province, ainsi qu'à rembourser la dette.

L'exercice de l'option de surattribution (voir les faits en bref) par les souscripteurs du PIP permet de réaliser la totalité du placement initial. À l'issu de ce placement initial dans le public, le gouvernement demeurera en possession de 84 pour cent de la société et réalisera ses futurs placements graduellement et prudemment, tout en réduisant progressivement la participation de la province à 40 pour cent et en restant l'actionnaire le plus important.

Grâce à cette opération, le gouvernement reste en mesure de réaliser environ 9 milliards de produits nets, dont 4 milliards de dollars seront investis dans l'infrastructure et 5 milliards de dollars dans la réduction de la dette. Outre les gains réalisés grâce aux émissions d'actions, le gouvernement bénéficie d'un gain initial d'environ 2,2 milliards de dollars issu d'actifs d'impôts différés et un paiement d'amortissement d'un milliard de dollars. Ce paiement supplémentaire a été divisé en deux dans le prospectus : un dividende de 800 millions de dollars servira à rembourser la dette et les dettes rattachées à l'ancien Ontario Hydro et le dividende de 200 millions de dollars sera utilisé pour verser les paiements supplémentaires tenant lieu de taxes.

La province versera tous les revenus nets provenant de la vente des actions ordinaires d’Hydro One de la province dans le Fonds Trillium qui, par la suite, servira à financer des projets d’infrastructure dans l’ensemble de l’Ontario qui permettront de créer des emplois et de renforcer l’économie. Ces produits serviront à financer des projets prioritaires comme le service ferroviaire express régional et le métro léger du Réseau GO dans les collectivités de l’Ontario, ainsi que de nouveaux projets d'expansion du réseau de gaz naturel dans les collectivités rurales et celles du Nord.

Dans le budget de 2014, le gouvernement avait consacré 29 milliards de dollars en fonds dédiés pour les infrastructures de transports en commun, de transport et d'autres projets d'infrastructures prioritaires dans toute la province. Dans le budget de 2015, les fonds dédiés pour ces projets ont été augmentés de 2,6 milliards de dollars, passant ainsi à 31,5 milliards de dollars. Cette augmentation a été rendue possible grâce à la valorisation stratégique de certains biens provinciaux, notamment l'élargissement de l'actionnariat d'Hydro One. Elle constitue également le plus important investissement dans l'infrastructure de l'histoire de l'Ontario, plus de 130 milliards de dollars sur une période de 10 ans et la création de 110 000 emplois chaque année.

L'élargissement de l'actionnariat d’Hydro One s’inscrit dans le plan du gouvernement pour favoriser l’essor de l’Ontario. En vertu de ce plan, la province reste le plus important actionnaire d'Hydro One et les tarifs d'électricité continueront d'être établis indépendamment par la Commission de l'énergie de l'Ontario. Comprenant quatre volets, le plan de l'Ontario vise notamment à investir dans les talents et les compétences de la population, à faire le plus important investissement dans l’infrastructure publique de l’histoire de la province, à créer un environnement dynamique et novateur au sein duquel les entreprises peuvent s’épanouir et à élaborer un régime d’épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • Une option de surattribution est généralement accessible aux souscripteurs du PIP, permettant la vente d'actions en plus de celles destinées à être vendues lors du placement.
  • Le gouvernement de l’Ontario reste le plus important actionnaire d’Hydro One, et en vertu de la loi, aucun autre actionnaire ou groupe d’actionnaires ne peut détenir plus de 10 pour cent des actions.
  • Les tarifs d'Hydro One continueront d'être établis par l'organisme de réglementation indépendant, la Commission de l'énergie de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« La clôture de la première étape de l'élargissement de l'actionnariat d'Hydro One signifie que le gouvernement génèrera un produit total de 1,83 milliard de dollars des suites du PIP, qui seront investis dans la construction de nouvelles routes, de ponts, d'éléments d'infrastructure de transport en commun rapide, d'écoles et d'hôpitaux dans toute la province, ainsi qu'à rembourser la dette. Le gouvernement reste le plus important actionnaire d'Hydro One, les tarifs continueront d'être établis indépendamment par la Commission de l'énergie de l'Ontario et la société est maintenant en bonne voie pour être plus efficace et davantage axée sur le client. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Énergie

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Travail et emploi