Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le nouveau concours lancé par l'Ontario consacré aux projets d'énergie renouvelable reçoit un accueil favorable

Document d'information archivé

Le nouveau concours lancé par l'Ontario consacré aux projets d'énergie renouvelable reçoit un accueil favorable

« La province de l'Ontario est en tête de peloton dans le domaine des énergies renouvelables. Elle crée des emplois et obtient d'excellents résultats au sein d'une économie à faible empreinte carbone. L'annonce faite aujourd'hui arrive à point nommé : les Ontariens les Ontariennes pourront tirer pleinement profit de l'énergie propre dès aujourd'hui et n'auront donc pas besoin de recourir davantage aux sources d'électricité qui polluent l'air que nous respirons. »
-- Sarah Petrevan, Clean Energy Canada

« La municipalité de Chatham-Kent a joué un rôle majeur dans la stratégie de gestion du changement climatique de l'Ontario visant à mettre hors service les centrales au charbon. À l'heure actuelle, les éoliennes en service dans la municipalité représentent une capacité installée de 916 MW, soit 21 % de la capacité installée de l'Ontario et 8 % de celle du Canada. Lors du dernier appel d'offres, dans le cadre de la DDP du processus AGER, des contrats ont été octroyés à deux projets supplémentaires, ce qui permettra à la municipalité de Chatham-Kent de voir sa capacité éolienne installée atteindre les 1 126 MW au terme de la mise en œuvre des projets. Comme beaucoup d'autres communautés rurales en Ontario, les coûts liés au fonctionnement de la municipalité continuent de grimper. Cette dernière reçoit deux millions de dollars en cotisations fiscales chaque année, qui lui permettent de financer en partie les infrastructures essentielles et les autres dépenses liées aux services dont ses citoyens ont besoin. Bon nombre d'entreprises ont décidé d'investir dans les projets d'énergie verte de Chatham-Kent et ont ainsi fait preuve de conscience sociale en s'engageant au cœur de la communauté et en parrainant de nombreux projets, depuis la mise en service du premier projet éolien en 2008. La municipalité de Chatham-Kent continuera à collaborer avec les secteurs qui ont à cœur de rendre l'environnement plus propre et plus durable pour les générations à venir. »
-- Randy Hope, maire de Chatham-Kent

« Les gouvernements doivent impérativement investir dans l'énergie renouvelable pour lutter contre les changements climatiques. Nous devons cesser d'utiliser les combustibles fossiles et miser sur l'énergie propre. Et ça, l'Ontario l'a bien compris. La province a abandonné la production au charbon et est devenue, en matière d'énergie verte, le numéro un nord-américain. Avec cette annonce, elle s'engage à poursuivre dans cette voie, ce qui est une bonne nouvelle pour l'environnement et pour les dizaines de milliers de personnes qui travaillent dans le secteur ontarien des énergies renouvelables. »
-- Keith Brooks, directeur du programme d'énergie propre, Environmental Defence

« Siemens Canada félicite le gouvernement de l'Ontario pour sa détermination sans faille envers le développement des solutions d'énergie renouvelable peu coûteuses. Le dernier cycle d'approvisionnement a démontré que l'énergie éolienne représentait une part rentable de l'avenir énergétique de la province. Le soutien accordé par la province au secteur est l'une des raisons pour lesquelles nous avons choisi d'y installer notre usine de fabrication de pales d'éoliennes, plus précisément à Tillsonburg, où nous employons près de 300 personnes. Nous espérons avoir l'occasion de mettre en place d'autres projets qui favoriseront la création d'emplois dans la fabrication écologique. »
-- David Hickey, vice-président de la division Énergie éolienne et renouvelable, Siemens Canada limitée

« GE félicite la province de l'Ontario pour cette mesure et la soutient dans sa mission de diversifier ses sources de production d'énergie. L'énergie renouvelable a cessé d'être un phénomène marginal et, chez GE, nous nous efforçons de mettre au point la prochaine génération de technologies industrielles et numériques pour la filière éolienne. Nous sommes ravis de soutenir le programme d'approvisionnement de l'Ontario et nous espérons que les technologies éoliennes continueront de prendre de l'ampleur au Canada et dans le monde entier. »
-- Anne McEntee, présidente-directrice générale, Énergie éolienne terrestre, GE Renewable Energy

« Il s'agit d'une excellente nouvelle pour l'Ontario et pour sa filière éolienne de premier rang. Avec la réussite de l'AGER I, axé sur la participation des collectivités, ces directives ne pourraient pas mieux tomber en venant appuyer l'engagement de l'Ontario en matière de changement climatique. Chez Senvion, la nouvelle est très bien accueillie. Nous avons hâte de collaborer avec le ministère de l'Énergie, la SIERE et les membres du secteur pour ajouter 600 MW à la capacité installée de l'Ontario. »
-- Helmut Herold, président-directeur général de la filiale nord-américaine de Senvion

« L'entreprise ENERCON soutient les projets qui visent à réduire les émissions de CO2. C'est la vision centrale qu'a adoptée le fondateur d'ENERCON, Aloys Wobben, lorsqu'il s'est lancé dans le domaine de l'énergie éolienne. La province de l'Ontario affiche sa détermination à fournir de nouvelles énergies renouvelables, notamment une nouvelle capacité éolienne de 600 MW, et cette détermination est conforme à nos objectifs. Nous félicitons le ministre Bob Chiarelli et le ministère de l'Énergie pour cette mesure. Avec des éoliennes dotées d'une durée de vie théorique plus longue et de meilleures capacités d'intégration au réseau, les parcs éoliens de demain fonctionneront plus longtemps et de manière plus efficace. Il s'agit d'une solution énergétique rentable que l'on peut déployer de manière fiable. EMERCON se réjouit de travailler avec le gouvernement de l'Ontario pour mettre à profit les parcs éoliens de demain. D'autres pays et régions du monde ont déjà commencé à intégrer les énergies renouvelables au secteur de l'énergie. Ainsi, ENERCON tient également à encourager les mesures audacieuses permettant à l'énergie éolienne de produire une électricité non polluante pour approvisionner des secteurs tels que l'industrie et le transport. Nous nous réjouissons de contribuer à l'avenir vert de l'Ontario. »
-- Hassan Shahriar, directeur commercial principal, ENERCON Canada inc.

« En soutenant l'énergie éolienne, la province de l'Ontario a permis à Vestas d'installer plus de 700 MW dans la province, près de 3 000 MW au Canada, et d'employer plus de 300 personnes dans tout le pays. Cette seconde phase de l'AGER envoie un message très clair : l'Ontario continuera de jouer un rôle moteur dans le déploiement de l'énergie éolienne, une énergie propre et rentable, dans l'intérêt commun des contribuables, des communautés, des entreprises et de l'environnement. Avec un coût de production en chute libre depuis 2009 (60 %), l'éolien répond aux besoins énergétiques de l'Ontario, tant sur le plan environnemental que sur le plan économique. Vestas se réjouit de travailler avec ses partenaires du secteur, le gouvernement de l'Ontario, la SIERE et les communautés locales pour permettre à la province de disposer d'une énergie éolienne concurrentielle. »
-- Chris Brown, président-directeur général de la filiale nord-américaine de Vestas

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Consommateurs