Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario lance un nouveau concours consacré aux projets d'énergie renouvelable

Communiqué archivé

L'Ontario lance un nouveau concours consacré aux projets d'énergie renouvelable

La province s'engage à offrir un avenir dépendant des énergies propres tout en favorisant l'emploi

L'Ontario poursuit ses efforts en vue d'assurer un avenir dépendant des énergies propres en procédant au lancement de la deuxième phase du processus d'approvisionnement pour les grands projets d'énergie renouvelable (AGER).

En collaboration avec la Société indépendante d'exploitation du réseau d'électricité (IESO), un processus de demande de qualification portant sur 930 mégawatts (MW) d'énergie renouvelable de type solaire photovoltaïque, éolienne, hydroélectrique ou de bioénergie, sera enclenché d'ici le 1er août 2016, après que les intervenants, les municipalités et les communautés autochtones se seront engagés.

La province continuera de voir à ce que les achats d'énergie renouvelable favorisent la sélection de projets bénéficiant d'un soutien local et de prix concurrentiels, ainsi que des projets s'effectuant avec la participation des Premières nations et des Métis. Partant des résultats de la première phase de l'AGER (AGER I), on prévoit réduire de 3,3 milliards de dollars les coûts d'AGER en lien avec les prévisions du Plan énergétique à long terme (PELT) de 2013, permettant ainsi au consommateur résidentiel type d'électricité d'économiser en moyenne 1,67 $ par mois sur sa facture d'électricité au cours de la période de prévision.

La phase suivante du processus d'approvisionnement pour les grands projets d'énergie renouvelable (AGER II) nous assurera que l'Ontario demeure un chef de file mondial en matière de développement d'énergie propre. Depuis 2003, les initiatives de l'Ontario dans le domaine de l'énergie propre ont attiré des milliards de dollars d'investissement du secteur privé et on estime qu'elles ont entraîné la création de plus de 42 000 emplois dans le secteur des technologies propres. On dénombre plus de 30 fabricants de matériel de production d'énergie solaire et éolienne qui évoluent dans les communautés de la province.

La mise sur pied d'un système d'énergie sécuritaire, propre, fiable et abordable entre dans le cadre du plan économique établi par le gouvernement en vue de favoriser l’essor de l’Ontario et de respecter sa plus grande priorité, qui est de faire croître l'économie et créer des emplois. Comprenant quatre volets, ce plan vise entre autres à investir dans les talents et les compétences de la population, en permettant notamment à un plus grand nombre d'individus d'accéder à des programmes d'enseignements collégiaux et universitaires de haute qualité afin de les aider à obtenir et à créer les emplois du futur. Dans le cadre de ce plan, la province va également effectuer le plus important investissement dans l’infrastructure publique de l’histoire de l’Ontario et investira dans une économie à faible empreinte carbone portée par des entreprises à forte croissance innovantes et tournées vers l'exportation. Enfin, le plan a également pour objectif d'aider la population active de l'Ontario à bénéficier d'un régime de retraite plus sûr.

Faits en bref

  • Le processus d'approvisionnement pour les grands projets d'énergie renouvelable (AGER), qui a remplacé le programme Tarifs de rachat garantis (FIT), englobe les projets d'énergie renouvelable qui excèdent habituellement 500 kilowatts (kW), alors qu'on l'a conçu pour assurer un équilibre entre l'engagement communautaire et la valeur dont bénéficieront les contribuables.
  • En mars 2016, l'IESO offrait des contrats à 16 promoteurs sélectionnés dans le domaine de l'AGER, ce qui représentait une capacité totale de presque 455 MW d'énergie renouvelable. Sur les 16 projets qui ont bénéficié de contrats, plus de 75 pour cent ont obtenu l'appui des municipalités locales.
  • Pour la deuxième phase de l'AGER, l'Ontario a établi des cibles atteignant 600 MW pour l'énergie éolienne, 250 MW pour l'énergie solaire photovoltaïque, 50 MW pour l'hydroélectricité et 30 MW pour la bioénergie.
  • Le processus de participation de l'IESO reposera sur des sondages, des webinaires et des réunions avec les associations industrielles, les associations municipales, ainsi que les communautés autochtones. On offrira également d'autres possibilités de participation au cours des phases de demandes de qualification (DDQ) et de demandes de propositions (DDP) du processus AGER II.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« L'Ontario est le chef de file nord-américain dans le domaine du développement de projets d'énergie renouvelable. En priorisant le prix et le soutien communautaire, la prochaine phase de l'approvisionnement en énergie renouvelable se traduira pour les consommateurs par des économies, alors qu'on exercera une nouvelle pression à la baisse sur les prix de l'électricité. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Énergie

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Domicile et communauté Consommateurs