Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario mobilise 1,7 milliard de dollars découlant de l'émission d'actions d'Hydro One

Communiqué archivé

L'Ontario mobilise 1,7 milliard de dollars découlant de l'émission d'actions d'Hydro One

Le produit net appuiera les investissements dans l’infrastructure

L'Ontario renforce son engagement d'investir dans le transport en commun, le transport et d'autre infrastructure prioritaire en continuant d'élargir la participation dans Hydro One au moyen d'une émission secondaire d'actions. Cette émission générera 1,7 milliard de dollars et son produit net sera versé dans le Fonds Trillium dans le cadre du plus grand investissement de l'histoire de la province dans l'infrastructure publique.

Dans cette émission secondaire, la province a offert 72 434 800 actions communes au coût de 23,65 $ par action pour un produit brut total d'environ 1,7 milliard de dollars. La Province a accordé aux preneurs fermes une option de surallocation d'acheter jusqu'à 10 865 200 actions communes supplémentaires qui, s'ils l'exercent, entraînera un produit brut total d'environ 2 milliards de dollars. Comme dans le placement initial dans le public qui a eu lieu en novembre 2015, la Province vise une distribution importante aux particuliers, afin que les Ontariens de toute la province puissent participer à l'élargissement de la participation dans Hydro One.

Avec cette transaction, la Province demeure sur la bonne voie pour générer approximativement 9 milliards de dollars de produit brut et d'autres recettes. Cette somme inclut 4 milliards de dollars de gains nets qui seront investis dans l'infrastructure, et 5 milliards de dollars qui serviront à réduire la dette. Outre les gains réalisés grâce aux émissions d'actions, le gouvernement a déjà reçu un gain initial d'environ 2 milliards de dollars issus d'actifs d'impôts différés et un paiement spécial d'un milliard de dollars en 2015. Ce paiement spécial est divisé en deux : un dividende de 800 millions de dollars et 200 millions de dollars pour des paiements supplémentaires tenant lieu de taxes.

Après l'émission, si l'option de surallocation est exercée pleinement, l'Ontario détiendra environ 70 pour cent d'Hydro One et lancera de futures émissions soigneusement, graduellement et prudemment afin de réduire sa part au fil du temps à 40 pour cent tout en demeurant le plus grand actionnaire.

Les gains nets de la vente d'actions communes d'Hydro One iront au Fonds Trillium pour financer des projets d'infrastructure qui créeront des emplois et renforceront l'économie. Ces revenus nets aideront à financer des projets prioritaires comme le service ferroviaire express régional et le métro léger du Réseau GO dans des collectivités de l'Ontario dans le cadre de l'initiative Faire progresser l'Ontario, et l'expansion du réseau de gaz naturel dans des collectivités rurales et du Nord.

L'optimisation de la valeur des biens provinciaux s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Une vente d’actions par un actionnaire existant est habituellement décrite comme une émission secondaire.
  • Le prix de l’action de 23,65 $ est 15,4 pour cent plus élevé que le prix offert dans le placement initial dans le public en novembre 2015.
  • Le gouvernement de l’Ontario demeurera le plus grand actionnaire d’Hydro One après la deuxième émission d’actions, et la loi interdira à tout autre actionnaire ou groupe d’actionnaires de posséder plus de 10 pour cent des actions.
  • L’instance indépendante de réglementation, la Commission de l’énergie de l’Ontario, continuera d’établir les tarifs d’Hydro One.
  • L’Ontario effectue le plus grand investissement de son histoire dans l’infrastructure publique, soit environ 160 milliards de dollars en 12 ans, qui appuie 11 000 emplois chaque année dans la province dans des projets comme des routes, des ponts, des systèmes de transport en commun, des écoles et des hôpitaux. En 2015, la Province a annoncé du soutien à plus de 325 projets qui assureront les déplacements des gens et des marchandises, relieront des communautés et amélioreront la qualité de vie.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Cette transaction est une autre grande étape importante alors que la Province continue d’honorer son engagement d’élargir la participation dans Hydro One. En réalisant la valeur de ce bien public, nous pourrons construire des routes, des ponts, un transport en commun rapide, des écoles et des hôpitaux dans des communautés de tout l’Ontario tout en demeurant le plus grand actionnaire. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Énergie

« Nous prenons une autre mesure aujourd’hui pour aider à optimiser la valeur de nos biens afin de pouvoir construire l’infrastructure nécessaire aujourd’hui et demain. La Province effectuera les futures émissions graduellement et prudemment jusqu’à ce qu’elle réduise sa part dans Hydro One à 40 pour cent. »

Charles Sousa

ministre des Finances

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie