Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Initiative d'économies d'énergie en milieu industriel (IEEMI)

Document d'information archivé

Initiative d'économies d'énergie en milieu industriel (IEEMI)

L'Initiative d'économies d'énergie en milieu industriel (IEEMI) représente pour les grands consommateurs d'électricité un fort incitatif à déplacer leur consommation d'électricité en dehors des heures de pointe pour ainsi abaisser leurs factures de près d'un tiers. En réduisant la demande en période de pointe dans la province, l'IEEMI présente l'avantage supplémentaire de reporter le besoin de se doter d'installations de production accrue. Actuellement, parmi les participants admissibles à l'IEEMI, mentionnons ces consommateurs dont la demande mensuelle maximale excède trois mégawatts, sous réserve de certains critères. En vertu de l'IEEMI, ces consommateurs font les frais d'un rajustement global basé sur leur part de la demande totale du système au cours des cinq heures de l'année où leur consommation était la plus élevée.

À l’heure actuelle, on dénombre en Ontario près de 300 consommateurs participants qui ont réduit leur demande de près de 1 000 MW en période de pointe en 2015.

L’Ontario propose d’étendre le programme d’IEEMI à plus d'un millier de nouveaux clients admissibles dont la demande mensuelle maximale est supérieure à un mégawatt, ce qui représente une baisse par rapport au seuil actuel de trois mégawatts. De plus, on éliminerait les restrictions attribuables au secteur, alors que les petites entreprises de type institutionnel ou commercial seraient autorisées à participer.

En étendant ainsi la participation au programme d’IEEMI :

  • On réduirait la pression des coûts sur le réseau électrique en permettant à un plus grand nombre de consommateurs de réduire leur demande d’électricité en périodes de pointe; et
  • on réduirait la facture d’électricité des nouveaux participants à l’IEEMI capables de réduire leur demande d’électricité en périodes de pointe.

Les clients nouvellement admissibles auraient la possibilité d’adhérer au programme d’IEEMI.

Exemple d'incidence sur le client

Alors que plus d'un millier de nouvelles entreprises seront bientôt admissibles à l’IEEMI, l’incidence au niveau des coûts variera d’un secteur et d’une industrie à l’autre. À titre d’exemple, un fabricant de plastiques dont la demande maximale moyenne s’élève à 2 MW et qui participerait au programme verrait ses coûts d’électricité passer de 154 $ par MWh à aussi bas que 102 $ par MWh. Il économiserait ainsi jusqu’à 42 000 $ par mois en coûts d’énergie.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Consommateurs